Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
CREATINE

La créatine est complémént alimentaire ergogénique à la mode. Elle est populaire parce qu'elle rehausse la force entraînante pour certains individus qui sont impliqués dans des sports impliquant des mouvements brusques, explosifs et répétés (comme l'haltérophilie, les courses et le canotage).
La supplémentation de créatine n'a pas été démontrée utile dans les sports d'endurance.

Il y a une limite supérieure génétique au développement musculaire. La créatine peut aider certaines personnes à atteindre leurs buts plus rapidement, mais elle n'augentera pas la limite supérieure. Alors elle peut avantager le culturisme pour quelques semaines, mais pas à longue échéance.
Un pourcentage significatif des utilisateurs manifestent des crampes et/ou des spasmes musculaires.

Des études scientifiques ont démontré que la la diminution des réserves de créatine peut être associée à la fatigue musculaire et la supplémentation peut augmenter les taux de créatine musculaire après quelques jours. L'augmentation est observée chez les végétariens qui ont été démontrés comme ayant des réserves les plus basses de créatine. On ne sait pas si les personnes avec un apport diététique adéquat courent un plus grand risque de problèmes avec les suppléments.
On ne connait pas non plus les risques de la créatine à long terme.

La NCAA Committee on Competitive Safeguards and Medical Aspects of Sports a conseillé que la recherche additionnelle soit faite pour déterminer si l'usage de la créatine à long terme est sûre ou si certains seraient prédisposés à des effets secondaires négatifs.

Alors, malgré que la créatine puisse offrir des bénéfices de courte durée pour certains athlètes, elle va être un risque sans bénéfices pour la plupart des autres. Son usage par des non-athlètes est insensé.

Cette réponse a été préparée avec l'aide de David Lightsey, un psychologue de l'exercice et nutritionniste qui coordone le National Council Against Health Fraud's Task force on Ergogenic Aids.
http://nutrisite.free.fr/dossiers/creatine.htm

MAJ Février 2001
L'agence française de sécurité sanitaire a rendu compte d'un risque cancérigène potentiel de la créatinine.
Le Ministère de la Jeunesse et des Sports envisage de faire figurer la substance sur la liste des produits interdits et de contacter les autorités internationales afin de les rallier à cette précaution.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente