Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Coxibs et antécédents d'hypersensibilité aux sulfamides
Bulletin canadien des effets indésirables, Janvier 2004, Bulletin 14, n°1

Le dernier Bulletin canadien des effets indésirables publié par Santé Canada rapporte 9 cas d’effets indésirables cutanés, dont 5 graves, associés au valdécoxib (Bextra ®) depuis sa date de commercialisation au Canada, en Décembre 2002. La notion d’antécédents d’allergie aux sulfamides a été retrouvée chez 2 des 5 cas graves.

Santé Canada a également reçu des rapports d’effets cutanés graves associés au célécoxib (Celebrex ®) et au rofécoxib (Vioxx ®) chez des patients avec ou sans antécédents d’hypersensibilité aux sulfamides. La possibilité d’une réaction croisée entre les sulfamides antimicrobiens et d’autres composés renfermant des sulfamides reste controversée (2).

Par principe, le valdécoxib et le célécoxib, dont la structure comprend un groupement benzénésulfamide, sont contre-indiqués en cas d’antécédents d’hypersensibilité aux sulfamides. Le parécoxib (Dynastat®), prodrogue du valdécoxib, est soumis aux mêmes réserves (3).

En revanche, le rofécoxib (Vioxx ®) qui renferme un groupement méthylsulfonyl, n’est pas considéré comme un sulfamide et n’est de ce fait pas contre-indiqué en cas d’antécédents d’hypersensibilité aux sulfamides. Strom B.L. et al. Absence of cross-reactivity between sulfonamide antibiotics and sulfonamide nonantibiotics. NEJM, Oct. 2003, 349: 1628-1635 EMEA public statement on parecoxib sodium (Dynastat/Rayzon/Xapit) risk of serious hypersensitivity and skin reactions, Oct. 2002
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente