Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
CELEBREX ® - CELECOXIB
La décéption ?
Dr H. Raybaud

Celebrex ® est un médicament d'une nouvelle classe d'AINS , les COXIB désignés comme inhibiteur spécifique de la voie enzymatique COX-2.
Voir également :Les  coxibs ou anti-COX-2 sélectifs  ( Extraits du Bulletin d'information de Pharmacovigilance de Toulouse)

Novembre 2000 : Remboursement du CELEBREX
AMM : Traitement des douleurs arthrosique et Polyarthrite Rhumatoïde
Le prix public de CELEBREX 200 mg, boîte de 30 gélules, est fixé à 230,90 F pour les 42 mois à venir. Par la suite, le prix de la boîte de 30 gélules dosées à 200 mg sera de 192,20 F. (Source : Journal officiel du 9 novembre 2000)

-------------------------------

MAJ 14 juin 2002 : Communiqué de presse de l'AFSSAPS [Lire ]
MAJ 23 décembre 2004 : COMMUNIQUE DGS-URGENT [Lire]
MAJ 17 février 2005 : Nouvelles contre-indications [Lire] (AFSSAPS)

En cas de poussée douloureuse liée à une arthrose ou de polyarthrite rhumatoïde, l'effet symptomatique du célécoxib n'est pas différent de celui des autres anti-inflammatoires non stéroïdiens auxquels il a été comparé. Il n'est pas non plus démontré à ce jour que son profil global d'effets indésirables soit plus favorable
ASMR de niveau III càd « amélioration du service médical rendu modeste en termes de tolérance par rapport aux AINS, exceptés les pyrazolés »
Prescrire N° 212, Décembre 2000


Célécoxib CELEBREX® : PRESENTATION TRONQUEE DES RESULTATS DES ESSAIS CLINIQUES
(J.L. Montastruc)
http://www.pharmacovigilance-toulouse.com.fr/BIP2002NSocial1.htm

Lors de la mise sur le marché, on a présenté le célécoxib, un AINS, comme présentant moins d’effets indésirables digestifs “ graves ” (PUS : Perforations, Ulcérations, Saignements) que les autres AINS. Cette assertion s’avère fausse puisqu’elle repose sur une analyse partielle (à 6 mois) d’un seul essai clinique (prévu pour 12 mois). Au bout de 1 an, on ne retrouve aucune différence significative dans l’incidence des PUS déterminés par le célécoxib versus ibuprofène ou diclofénac.

Ce résultat souligne l’ardente nécessité d’une information rigoureuse et indépendante sur le médicament (ce à quoi s’emploie BIP). En fait, les données de pharmacovigilance, obtenues depuis la commercialisation du médicament, montrent clairement l'existence de ce type d'effet indésirable avec le célécoxib comme avec les autres AINS. Ce nouvel épisode de la saga des coxibs rappelle aussi que la notion de “ sélectivité ”, vraie “ in vitro ”, disparaît “ in vivo ”, pour constituer non pas un élément rationnel de prescription mais un argument fallacieux de marketing

Recommandations sur la prescription et la surveillance des coxib
(H. Bagheri)
http://www.pharmacovigilance-toulouse.com.fr/BIP2002N03.htm

Deux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), (rofecoxib, Vioxx® et celecoxib, Celebrex®) présentés comme anti-COX2 “ sélectifs ” (la sélectivité, cela n’existe pas!) sont indiqués depuis 2000 dans le “ soulagement des symptômes de l’arthrose et de la polyarthrite rhumatoïde ”. Les données de pharmacovigilance montrent un profil qualitatif d’effets indésirables indentiques aux AINS conventionnels, un taux de prescription hors AMM et de non respect des contre-indications importants. Un communiqué de l’AFSSAPS du 28/6/02 rappelle donc les règles de bon usage de ces médicaments. www.afssaps.sante.fr

Par ailleurs, nous vous invitons à lire l’article : “ Célécoxib et essai CLASS, un exemple de manipulations industrielles ” paru dans la Revue Prescrire, 2002, n°231, page 623 et 624 (disponible au CRPV sur simple demande).

FDA Committee Recommends Celebrex For Arthritis
Dec.1998

The United States Food and Drug Administration's arthritis advisory committee has recommended the approval of Searle and Pfizer's Celebrex(TM) (celecoxib) to treat patients with osteoarthritis and rheumatoid arthritis.

However, the same committee said it could not immediately decide on whether to recommend the drug Celebrex for use in acute pain management.

Celebrex ® is a member of a proposed new class of agents known as specific COX-2 inhibitors, which are designed to block the COX-2 enzyme activated in inflammation while sparing the activity of the COX-1 enzyme that protects the lining of the GI tract.
The COX-1 enzyme also plays a role in blood clotting and kidney functions. Common side effects of NSAIDs, which are non-specific inhibitors of COX-1 and COX-2, include GI ulceration and bleeding, inhibition of platelet aggregation and interactions with other drugs.
Voir également : Vioxx
Voir également Inflammation

MAJ 28/08/1999
En effet, une étude menée dans l'arthrose a montré que le rofecoxib était aussi efficace que l'ibuprofen 800 mg/j et le diclofenac 150 mg/j, mais était responsable d'un nombre nettement plus réduit d'ulcères gastro-duodénaux : 4,7% à faible dose et 8,1% à forte dose de rofecoxib contre 28,5% pour l'ibuprofen à la 12e semaine de traitement.
La FDA attire l'attention des prescripteurs sur le fait que, pour le celecoxib et le rofecoxib comme pour tout anti-inflammatoire, une lésion digestive peut survenir à n'importe quel moment du traitement.

La FDA rappelle cependant que, depuis que le celecoxib a été commercialisé, 2,87 millions de prescriptions ont été effectuées, et à ce jour seuls 10 décès et 11 hémorragies digestives ont été rapportées sous ce produit, ce qui ne représente pas plus que l'incidence normale de ces pathologies digestives hors prescription d'AINS.

Prévention du cancer du colon par le Celebrex (03/2000)
La FDA vient d'autoriser le traitement préventif du cancer du colon chez les sujets à risque présentant une polypose colique familiale qui se complique dans 100% des cas d'un risque de cancer du colon.
http://www.prnewswire.com/orbis/3239/jump_consumer.html

Une étude médicale utilisant le celebrex est stoppée étant donné l'augmentation du risque cardiaque (18-12-2004)

Le National Cancer Institute USA a décidé d'arrêter l'étude conduite sur les adénomes et utilisant le celebrex après la confirmation d'une augmentation approximative de deux fois et demi du risque d'attaque cardiaque fatale ou non en comparaison avec les patients prenant un placebo. Le médicament était utilisé pour confirmer ou infirmer la théorie selon laquelle l'inflammation est une des causes du cancer.

Le celebrex appartient à la même classe de médicaments, les COX 2, que le vioxx retiré récemment du marché pour des problèmes similaires.
Le laboratoire a alerté la FDA de cette découverte. Dans un communiqué il a dit que son médicament n'avait pas augmenté le risque cardio vasculaire dans une étude de prévention des polypes du côlon. Des résultats négatifs dans une étude similaire avaient conduit au retrait du vioxx.
http://www.medicms/dt1/medicament.htm
http://www.medicms/dt1/fda.htm
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente