Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
LES ANTIVITAMINES K
Source et lien AFSSAPS

Plusieurs études ont montré la nécessité d'information sur les AVK. Ils sont en effet responsables de 13 % des hospitalisations pour effets indésirables. La surveillance du traitement est basée sur l'INR qui doit généralement rester entre 2 et 3. Les indications doivent être validée et le rapport bénéfice/risque régulièrement réévalué.

Voir ++++ : Mobilisation pour les antivitamines K Préférer la warfarine (Coumadine ®)

RAPPEL : En relais de l'héparine : les AVK sont généralement prescrits précocement dès les 2 premiers jours de l'héparinothérapie. Pendant toute la phase de recherche de l'INR cible, l'héparine est maintenue à dose adaptée ; elle est arrêtée lorsque l'INR est dans la zone thérapeutique recherchée 2 jours consécutifs. (Source AFSSAPS)

L'Agence Française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) a mis en ligne les fiches de transparence des AVK et des conseils pour les patients sous AVK. Il est en effet trés important que chaque patient sous AVK recoive une information détaillée en particulier sur les risques de l'automédication.

Mise au point et fiche de transparence ===> afssaps.sante.fr
En cas d'échec de connection cliquez ===> ICI = copie locale

Voir également Indications et surveillance (INR) des AVK +++
Voir également AVK : précautions et contre-indications
Voir également CAT devant un INR trop élevé

Voir également : Prise en charge des surdosages en antivitamines K, des situations à risque hémorragique et des accidents hémorragiques chez les patients traités par antivitamines K en ville et en milieu hospitalier (HAS)
Voir également AVK : conseils et information pour le patient

NB association AVK-aspirine (Faibles doses < 100 mg/J)
L'intérêt provient du très haut risque thromboembolique. A cette dose et dans cette indication, ce n'est pas contre-indiqué. http://afssaps.sante.fr/pdf/5/rcpavk.pdf ou ICI = copie locale
Ce qui est contre-indiqué, c'est AVK + aspirine >3g/j, ce qui fait partie des précautions d'emploi, ce sont les doses intermédiaires de 125 mg à 3 g.
Ce que ne recommande pas Prescrire c'est association AVK et aspirine (quelque soit la dose) dans les risques modérés à faibles.

===========================================

Oral anticoagulation and risk of death:
a medical record linkage study

Anders Odén, consulting statistician a, Martin Fahlén, associate professor of medicine b. a Valler 190, S-442 92 Romelanda, Sweden, b Department of Medicine, Hospital of Kungälv, Sweden Correspondence to: A Odén anders.oden@mbox301.swipnet.se
http://bmj.com/cgi/content/full/325/7372/1073

Objective: To study how mortality varies with different degrees of anticoagulation reflected by the international normalised ratio (INR).
Design: Record linkage analysis with death hazard estimated as a continuous function of INR.
Data sources: 46 anticoagulation clinics in Sweden with computerised medical records.
Subjects: Records for 42 451 patients, 3533 deaths, and 1.25 million INR measurements.
Main outcome measures: Mortality from all causes and from intracranial haemorrhage.

Results: Mortality from all causes of death was strongly related to level of INR. Minimum risk of death was attained at 2.2 INR for all patients and 2.3 INR for patients with mechanical heart valve prostheses. A high INR was associated with an excess mortality: with an increase of 1 unit of INR above 2.5, the risks of death from cerebral bleeding (149 deaths) and from any cause were about doubled. Among patients with an INR of 3.0, 1069 deaths occurred within 7 weeks; if the risk coincided with that with an INR of 2.9, the expected number of deaths would have been 569. Thus at least 500 deaths were associated with a high INR value, but not necessarily caused by the treatment.

Conclusions: The excess mortality associated with high INR values supports the use of less intensive treatment and a small therapeutic window, with INR close to 2.2-2.3 irrespective of the indication for anticoagulant treatment. More preventive actions should be taken to avoid episodes of high INR.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente