Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
les inhibiteurs de l'aromatase
Source Congrés Eurocancer Paris

Ils représentent une classe thérapeutique récente apportant une "chimiothérapie hormonale" du cancer du sein de la femme ménopausée

L'aromatase est l'enzyme de conversion (aromatisation) des androgènes surrénaliens (androsténédione, testostérone) en oestragènes càd de la source estrogénique majeure en post-ménopause.
Par cette voie, même aprés la ménopause, les cancers oestrogèno-dépendants restent donc soumis à une influence hormonale d'où l'intérêt des inhibiteurs de ces transformations. Ils agissent au niveau de la glande mammaire mais diminuent également les oestrogènes circulants.

MAJ 2012
Syndrome musculo-squelettique des anti-aromatases

Les nouvelles molécules (anastrozole, létrozole) sont trés spécifiques. Ils sont indiquées dans les cancers du sein au stade avancé ou métastasés résistant ou en rechute aprés thérapeutique antioestrogénique classique (tamoxifène ou autre)

Des taux de réponses tumorales (régression, stabilisation) de 21 à 54 % ont été obtenus.
La possibilité de les utiliser chez les femmes non ménopausées est en évaluation (05/2000)

La chimiothérapie hormonale est moins toxique avec moins d'intolérance et moins d'effets secondaires que la chimiothérapie cytotoxique.

Voir également Cancer du sein chez la femme menopausée
=================================

A Randomized Trial of Letrozole in Postmenopausal Women
after Five Years of Tamoxifen Therapy for Early-Stage Breast Cancer

Published at www.nejm.org October 9, 2003 (10.1056/NEJMoa032312
Paul E. Goss, M.D., Ph.D., James N. Ingle, M.D., Silvana Martino, D.O., Nicholas J. Robert, M.D., Hyman B. Muss, M.D., Martine J. Piccart, M.D., Ph.D., Monica Castiglione, M.D., Dongsheng Tu, Ph.D., Lois E. Shepherd, M.D., Kathleen I. Pritchard, M.D., Robert B. Livingston, M.D., Nancy E. Davidson, M.D., Larry Norton, M.D., Edith A. Perez, M.D., Jeffrey S. Abrams, M.D., Patrick Therasse, M.D., Michael J. Palmer, M.Sc., and Joseph L. Pater, M.D.

ABSTRACT
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente