Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente
Apixaban - Eliquis ® dans la FA
Juin 2010 -Janvier 2012 Août 2014

L'apixaban est un nouvel anti-Xa oral développé par Bristol-Myers Squibb et Pfizer

MAJ 2014
Apixaban - Eliquis ®
Traitement de la thrombose veineuse profonde et l'embolie pulmonaire
[Lire]

Voir également
1/ Supériorité de l'apixaban (Eliquis ®) sur les AVK dans la FA, selon ARISTOTLE [Lire] (01/2012)
2/ Surveillance des anti-Xa ou anti-IIa directs [Lire]



Interruption prématurée d'AVERROES pour cause d'efficacité

A la demande de ses principaux investigateurs, Stuart Connolly, Salim Yusuf, John Eikelboom (McMaster University et Hamilton Health Sciences)., l'essai AVERROES (Apixaban VErsus ASA to Reduce the Rate Of Embolic Stroke), comparant un traitement préventif par apixaban versus aspirine, chez des patients en FA (avec une contre-indication aux AVK), a été officiellement interrompu pour cause de très nette supériorité de l'apixaban sur l'aspirine. [1] Les patients pourront désormais bénéficier en ouvert d'un traitement préventif par apixaban dans le cadre d'une extension du protocole de suivi.

L'étude AVEROES est un essai de phase 3, ciblé sur les patients en FA avec une contre-indication aux AVK ; 5600 personnes ont été incluses dans 36 pays. Les patients ont été randomisés entre une dose quotidienne de 5 mg d'apixaban versus une dose d'aspirine comprise entre 81 et 324 mg. L'essai a débuté en septembre 2007.

Après une première analyse intermédiaire prédéfinie, en février 2010, une seconde analyse a confirmé l'existence d'une différence très significative du critère de jugement composite associant les AVC et les embolies ischémiques. Les investigateurs ont également fait savoir que le profil de tolérance de ce nouvel anti-Xa oral est bon : on note une petite augmentation des hémorragies majeure qui n'est pas significative.

L'apixaban doit maintenant être comparé aux AVK.... A suivre.

MAJ 2011
Supériorité de l'apixaban (Eliquis ®) sur les AVK dans la FA, selon ARISTOTLE
ARISTOTLE : Efficacy and safety of Apixaban compared to Warfarin for prevention of stroke and systemic embolism in 18,202 patients with atrial fibrillation : primary results of the ARISTOTLE trial” - 413

L’étude ARISTOTLE a évalué l’incidence des AVC et des embolies systémiques survenant soit sous apixaban, soit sous AVK, chez des patients ayant une fibrillation atriale (18 000 patients suivis 2 ans) . Son résultat est majeur : 31 % de réduction des événements hémorragiques. L’étude ARISTOTLE a en effet démontré que l’apixaban est significativement supérieur aux AVK pour réduire le risque hémorragique.

Elle a aussi mis en évidence 21 % de réduction des AVC et des embolies systémiques. Ce critère constituait le critère principal de l’étude. Tous les AVC ont été inclus, tant ischémiques qu’hémorragiques.

L’étude ARISTOTLE a démontré que l’apixaban n’est pas inférieur aux AVK pour réduire ce risque, et de plus est significativement supérieur aux AVK pour réduire ce risque. Il est à noter que ce sont essentiellement les AVC hémorragiques qui ont été significativement moindres sous apixaban, sans que la diminution des AVC ischémiques n’ait été significative.
Il a également été constaté une réduction de 11 % de la mortalité totale.
Enfin, « cerise sur le gâteau », l’étude ARISTOTLE a démontré que l’apixaban permet de réduire significativement et de 11 % en valeur relative la mortalité totale par rapport aux AVK.


Nul doute que cette étude constitue une avancée importante. En 2011, il n’y a plus d’hésitation : les nouveaux anticoagulants vont permettre d’améliorer le bénéfice de la prise en charge de la fibrillation atriale. ( F. Diévart)
L'étude ARISTOLE [Lire]

Posologie - Indications
Eliquis 2,5 mg comprimés pelliculés et Eliquis 5 mg comprimés pelliculés

Prévention des ETEV (pETEV) : chirurgie programmée pour prothèse totale de hanche ou de genou
La dose recommandée d’Eliquis est de deux prises orales quotidiennes de 2,5 mg. La première dose doit être prise 12 à 24 heures après l’intervention chirurgicale.

Le médecin déterminera l’heure de prise dans l’intervalle d’administration de 12 à 24 heures après l’intervention chirurgicale, en fonction des bénéfices potentiels sur la prévention des évènements thromboemboliques veineux et des risques de saignement post-chirurgical d’un traitement anticoagulant plus ou moins précoce.

Chirurgie pour prothèse totale de hanche, la durée de traitement recommandée est de 32 à 38 jours.
Chirurgie pour prothèse totale de genou, la durée de traitement recommandée est de 10 à 14 jours.

Prévention de l’accident vasculaire cérébral (AVC) et de l’embolie systémique
chez les patients atteints de fibrillation atriale non valvulaire (FANV)

La dose recommandée d’Eliquis est de deux prises orales quotidiennes de 5 mg.
Le traitement doit être poursuivi à long terme.

Diminution de dose
La dose recommandée d’Eliquis est de 2,5 mg par voie orale deux fois par jour chez les patients atteints de FANV et présentant au moins deux des caractéristiques suivantes : âge >= 80 ans, poids corporel = 60 kg, ou créatinine sérique = 1,5 mg/dl (133 micromoles/l).

Oubli d’une dose
En cas d’oubli d’une dose, le patient doit prendre Eliquis immédiatement et poursuivre son traitement avec 2 prises par jour comme avant.

Toutes les informations sur


.
Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente