Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente
VICTOZA -Liraglutide)
analogue du GLP-1
Source HAS - 01/2010

L'essentiel
Progrès thérapeutique mineur dans le traitement du diabète de type 2

VICTOZA est indiqué dans le traitement du diabète de type 2, en bithérapie, en association à la metformine ou à un sulfamide hypoglycémiant, et en trithérapie, associé à metformine + sulfamide ou glitazone.

La réduction du taux d’HbA1c observée avec ce médicament est comparable à celle obtenue avec les antidiabétiques recommandés. Cependant, sa tolérance à long terme est inconnue, en particulier concernant les risques de pancréatite et d’atteinte thyroïdienne.

Son administration s’effectue par voie sous-cutanée une fois par jour, à n’importe quel moment de la journée.

Plus d'information : lire (pdf)

Mise au point 2016
Cette étude de non infériorité, en double aveugle, a concerné 9340 patients diabétiques de type 2 à haut risque cardiovasculaire, âgés de plus de 50 ans, inclus dans 410 sites et 32 pays avec un suivi médian de 3,8 ans. Cette cohorte a été randomisée en 2 groupes pour recevoir en plus de leur traitement habituel du liraglutide à la dose de 1,8 mg par jour (ou la dose maximale tolérée) chez 4668 patients ou un placebo chez 4672 malades. Le résultat composite primaire a été la première occurrence de décès d'origine cardiovasculaire, infarctus du myocarde ou accident vasculaire cérébral non fatal.
Durant les 3,9 années de suivi le taux de la première occurrence a été plus faible avec le liraglutide [4.7%] qu'avec le placebo [6%]. De même, le taux de décès toutes causes confondues a été plus faible avec le liraglutide (8,2%) qu'avec le placébo (9,6%)
Au total, il serait nécessaire de traiter par liraglutide 66 malades pendant 3 ans pour éviter un événement du critère principal. [Lire / NEJM]

Mise au poin2011
[Lire]

.
Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente