Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Restriction des indications des spécialités à base de trimétazidine
Professeur Jean-Louis Montastruc et l'Equipe du Centre Midi-Pyrénées de PharmacoVigilance,
de PharmacoEpidémiologie et d'Informations sur le Médicament (CRPV)

Chers Confrères,

En accord avec l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) et l'Agence Européenne des Médicaments (EMA), le Centre Midi-Pyrénées de PharmacoVigilance, de PharmacoEpidémiologie et d'Informations sur le Médicament souhaite vous informer concernant la restriction des indications des spécialités à base de trimétazidine.

Les spécialités à base de trimétazidine sont désormais réservées à la prescription en association dans le traitement symptomatique des patients adultes atteints d'angine de poitrine (angor) stable insuffisamment contrôlés, ou présentant une intolérance aux traitements angineux de première intention.

Dans les autres indications, l'efficacité a été considérée comme insuffisante au regard des risques. Par conséquent, la trimétazidine n'est plus indiquée, ni dans le traitement symptomatique des vertiges et des acouphènes, ni dans le traitement d'appoint des baisses d'acuité et des troubles du champs visuel présumés d'origine vasculaire. Les patients jusqu'à présent traités par la trimétazidine pour ces indications devront bénéficier d'un changement de traitement lors de leur prochaine consultation de routine.

La trimétazidine peut induire ou aggraver des symptômes parkinsoniens (tremblements, akinésie, hypertonie) qui doivent être recherchés, surtout chez les sujets âgés et les patients atteints d'insuffisance rénale chez lesquels une augmentation de l'exposition est attendue. Par conséquent, la trimétazidine est contre-indiquée chez les patients atteints de maladie de Parkinson, de symptômes parkinsoniens, de tremblements, de syndrome des jambes sans repos et d'autres anomalies motrices reliées, ainsi que chez les patients atteints d'insuffisance rénale sévère. La posologie doit être diminuée chez les patients atteints d'insuffisance rénale modérée et chez les patients âgés.

Nous restons à votre disposition pour toute information sur le médicament au 05-61-25-51-12
pharmacovigilance et .toulouse@cict.fr

Vous trouverez plus d'informations sur le site www.bip31.fr et et sur le site _www.ansm.sante.fr.

N'oubliez pas par ailleurs de déclarer au Centre Midi-Pyrénées de PharmacoVigilance, de PharmacoEpidémiologie et d'Information sur le médicament les effets indésirables "graves" ou encore "inattendus" des médicaments. Ceci nous permettra d'améliorer l'efficience de nos prescriptions pour nos malades.

Bien Confraternellement à vous.

Professeur Jean-Louis Montastruc et l'Equipe du Centre Midi-Pyrénées de PharmacoVigilance, de PharmacoEpidémiologie et d'Informations sur le Médicament (CRPV)
Elisabeth GORSSE
Secrétariat Hospitalier du Professeur Jean-Louis Montastruc
Service de Pharmacologie Médicale et Clinique du CHU de Toulouse
Faculté de Médecine
37 Allées Jules-Guesde - 31000 TOULOUSE
Téléphone : 33 (0)5 61 14 59 60 - Fax : 33 (0)5 61 25 51 16
www.bip31.fr

PS : Vous pouvez désormais DECLARER LES EFFETS INDESIRABLES MEDICAMENTEUX EN LIGNE au Centre Midi-Pyrénées de PharmacoVigilance à l'aide du lien suivant : http://www.bip31.fr/declarationenligne.php
N'hésitez pas : c'est simple, pratique et rapide.
.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente