Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Tous les textes - FMC
Sommaire général
Page précédente
Cholestérol - Statines
On ne nous dit pas tout ?

Philippe Even : offensive anti-statines.
Cinq mois après un best-seller polémique sur les médicaments le professeur Even récidive avec un livre expliquant que les médicaments contre le cholestérol ne servent à rien. Selon lui, "un taux de cholestérol élevé n'est pas la cause des infarctus du myocarde et des accidents vasculaires cérébraux". [Lire]
En réponse, la HAS a émis le 14 février 2013 un communiqué de Presse : "Pour un bon usage des statines" [Lire]

Voir également :STATINES : ON EN PARLE DANS.....
1/ Les statines en prévention des cancers (2005 ASCO Annual Meeting) [Lire]
2/ Les statines seront-elles "l'aspirine" du 21ème siècle? [Lire]

La saga du cholestérol
Par D. Dupagne - atoute.org
Voici un résumé de la saga du cholestérol, de l’hypothèse lipidique à la guerre des statines, de 1950 à nos jours. C’est l’histoire d’une bataille sans merci entre les prohibitionistes du cholestérol et les cholestéro-sceptiques, qui pourraient bien finir par la gagner. [Lire]

La saga des statines Par Claude Béraud,
Les effets de statines indépendants de leurs effets sur les lipoprotéines
Les statines n’agissent pas seulement sur les lipoprotéines de faible densité en inhibant la HGM- CoA réductase car l’acide mevalonique produit de la 3-hydroxy-3- methyl-3- glutaryl coenzhmeA reductase est le précurseur non seulement du cholestérol mais aussi d’autres composés non stéroïdiens. Cette caractéristique pourrait expliquer les effets des statines indépendants des effets hypolipémiants.Ces médicaments posséderaient en effet des activités antioxydantes, anti-inflammatoires, immunomodulatrices et stabilisantes de la plaque athéromateuse rendant compte des effets de ces médicaments dans les affections cardio vasculaires mais également dans une multitude de pathologies qui ont justifié des études in vitro ou chez l’animal souvent encourageantes mais aussi des essais cliniques habituellement décevants ou contradictoires [Lire]

Statines : Pour qui ? Pourquoi ?
Le taux de LDLc est un moyen commode de "cibler et suivre" les patiens mais se poser des questions en termes de morts et d'accidents cardiovasculaires évités et pas seulement en termes de taux de cholestérol est une nécessité pas toujours facile à expliquer aux patients souvent mal informés. Pour y voir plus clair, sans perdre de vue des nuances importantes, voici un résumé des informations publiées par Prescrire sur le sujet. [Lire]
Sur Esculape : Hypolipémiants: ne pas se tromper d’objectif ! [Lire]

Cholestérol : A l'insu de mon plein gré ?
Rappelez vous
Cholestérol: En 2002, Christian Lehmann et Martin Winckler avaient lancé une alerte... dans l'indifférence médiatique.
La résistance croissante au marketing dont font preuve certains médecins depuis quelques années semble avoir convaincu l'industrie pharmaceutique de changer son fusil d'épaule et de viser maintenant le grand public. [Lire]
Sur Esculape : Si le cholestérol vous était compté...(octobre 2002)
Le cholestérol est probablement l'une des névroses médicales les plus répandues dans le monde des riches....trés trés peu dans les pays pauvres...[Lire]

Privilégier la pravastatine !!!

Seules 2 statines parmi les 5 commercialisées en Europe, ont démontré dans 5 essais thérapeutiques randomisés un bénéfice sur la réduction de la mortalité toutes causes : la simvastatine (4S, HPS) et la pravastatine (WOSCOPS, LIPID et MEGA) les stratégies d’abaissement intensif du LDL-cholestérol n’ont pas permis de démontrer un tel bénéfice pour le patient (mis à part dans l’étude JUPITER, tellement controversée).

L’étude MEGA, le plus grand essai de prévention primaire réalisé avec la pravastatine a été publiée en septembre 2006 dans le Lancet. Elle montre que cet anticholestérol moins puissant sur l’abaissement du LDL-cholestérol permet d’obtenir à son dosage le plus faible (10 mg) les meilleurs résultats sur la réduction de la mortalité globale et de la fréquence des événements cérébro- et cardio-vasculaires.

Le risque d'interaction médicamenteuse CYP 3A4-dépendante apparaît majeur avec la simvastatine (Lodales°, Zocor°), modéré avec la cérivastatine (Cholstat°, Staltor°) et l'atorvastatine (Tahor°) et quasi nul avec la fluvastatine (Fractal°, Lescol°) et la pravastatine (Elisor°, Vasten°). La prescription de statines non métabolisées par le CYP 3A4 semble préférable chez les patients polymédicamentés. [Lire]
Voir également les différences de coût [Lire]

Formindep : retour vers le futur ???
En attendant la publication imminente des nouvelles recommandations américaines pour la prise en charge du patient dyslipidémique, Le Formindep analyse les mises à jour européennes, américaines et françaises de 2011 sous l’angle du niveau de dépendance avec lequel elles ont été élaborées (liens d’intérêts des experts, choix des références bibliographiques et conclusion des recommandations) … [Lire]

Focus sur la dérive collective de la prescription hypolipémiante en France entre 2001 et 2011. Le milliard d'euros a été dépassé dès 2010, les volumes de prescription n'ont jamais fléchi, les baisses de prix ont été conséquentes, mesures purement comptables, les pharmaciens d'officines ont joué le jeu en substituant, les médecins sous influence des firmes ont reporté massivement leurs prescriptions sur de fausses innovations plus coûteuses, l'Assurance maladie a laissé faire…, car la visite des DAM est restée inopérante. Pourtant la qualité de la prescription pourrait être considérablement améliorée et à moindre coût... [Lire] (François Pesty puppem.com)

Mais aussi....

la médecine est une bonne chose pour les malades…
Le danger réel est la bonne santé. Si votre entourage n’a rien remarqué de spécial, si vous-même n’avez jamais été inquiété par autre chose que des écoulements saisonniers, des douleurs familières, des courriers impromptus d’un Ministère ou d’une Mutuelle qui s’inquiètent à votre place, ni par toutes ces variations d’humeur qui vous rendent si attachant, alors évitez à tout prix la médecine. Dans ces cas, le risque sera toujours supérieur au bénéfice. [Lire]
Sur Esculape : Dépistez, dépistez... Il en restera toujours quelque chose ??? [Lire]

.
Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Tous les textes - FMC
Sommaire général
Page précédente