Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente
Olmésartan
MAJ 2016

MAJ juillet 2016
L'entrée en vigueur du déremboursement des spécialités à base d'olmésartan
a été repoussée au 2 janvier 2017.
Les prescripteurs sont invités à réévaluer le traitement antihypertenseur
des patients traités par cette molécule..

.
MAJ juin 2016
Contrairement à ce qui avait été annoncé, les spécialités à base d'olmésartan
ne seront pas déremboursées en juillet prochain.

Le Conseil d'État, saisi par les laboratoires Daiichi Sankyo (Olmetec, Coolmetec, Sevikar) et Menarini (Alteis, Alteisduo, Axeler), vient de suspendre l'exécution de la décision prise le 31 mars par le ministère de la Santé et parue au Journal officiel du 3 avril dernier. L'Agence nationale du médicament (ANSM) devrait en informer les prescripteurs ainsi que les pharmaciens d'officine.

Olmésartan : fin du remboursement au 3 juillet 2016
L'olmésartan (Olmetec, CoOlmetec, Alteis, AlteisDuo, Axeler et Sevikar) ne sera plus remboursé à compter du 3 juillet 2016. Les patients ont trois mois pour consulter leur médecin afin d'adapter leur traitement. D'autres sartans antihypertenseurs mieux tolérés et toujours remboursés peuvent être prescrits.

La Commission de la Transparence (HAS) s'est prononcée en faveur du déremboursement des spécialités contenant de l'olmésartan, en raison d'un SMR insuffisant.
Cette position tient compte des données de pharmacovigilance ayant mis en évidence un risque accru d'entéropathie chez les patients recevant ce traitement antihypertenseur. Cet effet indésirable est rare (1 sur 10 000) mais potentielleme nt grave. Il n'a pas été démontré avec les autres sartans. [Revoir avis ANSM]

En outre, la Commission rappelle que l'intérêt de l'olmésartan n'a pas été démontré en termes de morbi-mortalité, et que des alternatives thérapeutiques existent.

Afin de permettre une modification du traitement anti-hypertenseur chez les patients concernés, la HAS recommande que le déremboursement de ces spécialités à base d'olmésartan "ne se fasse qu’après un délai d’un an".

En France, l'olmésartan entre dans la composition des médicaments suivants, seul ou en association avec un autre principe actif :
  • ALTEIS 10, 20 et 40 mg comprimé pelliculé ;
  • ALTEISDUO 20 mg/12,5 mg, 20 mg/25 mg, 40 mg/12,5 mg et 40 mg/25 mg comprimé pelliculé (en association avec l'hydrochlorothiazide) ;
  • OLMETEC 10 mg, 20 mg et 40 mg comprimé pelliculé ;
  • COOLMETEC 20 mg/12,5 mg, 20 mg/25 mg, 40 mg/12,5 mg et 40 mg/25 mg comprimé pelliculé (en association avec l'hydrochlorothiazide) ;
  • AXELER 20 mg/5 mg, 40 mg/10 mg, 40 mg/5 mg comprimé pelliculé (en association avec l'amlodipine) ;
  • SEVIKAR 20 mg/5 mg, 40 mg/10 mg et 40 mg/5 mg comprimé pelliculé (en association avec l'amlodipine).
Esculape : Il semblerait que le choix du Valsartan soit à privilégier
  • CUENCA comprimé pelliculé, sécable 40, 80,160, 320 mg valsartan
  • EZETIMIBE MSD comprimé 10 mg valsartan
  • NISIS comprimé pelliculé 40, 80, 160 mg valsartan
  • TAREG comprimé pelliculé 40, 80,160 mg valsartan
  • TAREG solution buvable 3 mg/ml valsartan
  • TIFIVAL comprimé pelliculé 80, 160 mg valsartan
  • VAGRECOR comprimé pelliculé, sécable 40, 80,160, 320 mg valsartan
  • VALSARTAN
  • Génériques divers
.
Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente