Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Tous les textes - FMC
Sommaire général
Page précédente
le metoprolol générique retiré du marché US
15 septembre 2015

Le générique était du métoprolol succinate alors que le princeps était du metoprolol tartrate ; une différence ?
Oui, mais autorisée par la loi qui s’interdit de reconnaitre une différence d’efficacité entre les différents sels d’une même molécule…
De la chimie simple...
deux sels de sodium sans équivalence

Chlorure de sodium : NaCL
Le chlorure de sodium est un composé chimique ionique de formule NaCl. On l'appelle plus communément sel de table ou sel de cuisine, ou tout simplement sel dans le langage courant.Le chlorure de sodium permet d'augmenter la sapidité des aliments, les saveurs se font plus intenses grâce au sel. Les ions Na+ stimulent les papilles gustatives tandis que les ions Cl- donnent le goût salé. Cet exhausteur de goût, plus ou moins raffiné, est utilisé depuis des temps immémoriaux pour l'assaisonnement, la préservation et la conservation des aliments.
Le sulfate de sodium: Na2SO4
C'est un composé chimique courant formé d'un ion sulfate et de deux ions sodium. Lorsqu'il est à l'état anhydre, il prend l'apparence d'un solide cristallin blanc de formule chimique Na2SO4 dont la forme naturelle est la thénardite des minéralogistes.
Parmi un grand nombre d'usages différents, les principales utilisations du sulfate de sodium concernent la fabrication de détergents et dans le procédé Kraft le traitement de la pâte à papier.

Le Dr Harry Lever, lanceur d'alerte antigénérique avait raison : le metoprolol retiré du marché US
Voilà plusieurs années que le Dr Harry Lever avait informé la FDA de ses doutes vis-à-vis de l'efficacité du générique du métoprolol, un bêtabloquant utilisé par des millions de patients aux Etats-Unis (36 millions de prescriptions) et dans le monde, génériqué depuis plusieurs années, comme il l'est également en France.

Toutefois pour Ralph Neas, le président de l’association pharmaceutique des génériqueurs (équivalent US de notre GEMME), “la bioequivalence assure aux patients et aux soignants que les médicaments génériques; quelque-soit leur lieu de production, sont les mêmes médicaments avec les même ingrédients actifs que le médicament princeps mais à moindre coût »…sauf que visiblement ce n’était pas le cas du Metoprolol

Une nouvelle fois; un simple contrôle de bioéquivalence aurait évité à des millions de patients de s’intoxiquer avec un médicament générique impropre et inefficace pendant des années : car la non efficacité d’un antihypertenseur expose les patients à plus de risque de décès d’origine cardiovasculaire et à plus d’infarctus et d’accidents vasculaires cérébraux. [Lien / docbuzz.fr]
.
Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Tous les textes - FMC
Sommaire général
Page précédente