Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Le Syndrome de Dysrégulation Dopaminergique
Adeline Egron, Christine Brefel
Source : BIP31.fr 2011, 18, (2), 12-25

NB NB
Dans un communiqué de presse, la Révue Prescrire (N° 359 - Août 2013) rapporte que des troubles compulsifs ont également été observés avec des neuroleptiques "atypiques" [Lire]


Le Syndrome de Dysrégulation Dopaminergique (SDD) est une complication de type comportemental survenant chez environ 4% des patients atteints de maladie de Parkinson et traités par médicaments dopaminergiques.
Il apparait en moyenne après 5 ans de traitement dopaminergique et est souvent associé aux complications motrices de la dopa.

Etre un homme jeune, présentant une tendance dépressive, un passé d'addiction à des substances légales, ou non, ayant une personnalité impulsive (recherche de sensations fortes) sont des facteurs de risque de développement de ce syndrome.

Ce syndrome est la composante de deux associations :
  1. l'addiction pharmacologique (craving),
  2. l'addiction comportementale (ou troubles du comportement hyperdopaminergique).
Sémiologie
  • des troubles compulsifs/impulsifs avec jeu pathologique (gambling), achats compulsifs,
  • troubles des conduites sexuelles (hypersexualité, exhibitionnisme…),
  • prise de risque activités, voyage pathologique
  • troubles des conduites alimentaires.
  • comportements moteur stéréotypés complexes, peu productif et sans but précis (punding) souvent en relation avec le passe-temps ou l'activité professionnelle du patient (rangement, collections, bricolage…).
La prise en charge des patients nécessite une diminution des médicaments dopaminergiques (surtout des agonistes dopaminergiques et des formes rapides de Dopa).

.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente