Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
.
Les dilatations des bronches
MG et imagerie en 5 questions.

Par aimable autorisation de l'auteur Dr Mascarel - Radiologue
Source : Site d'imagerie pour les généralistes

    1- Quand rechercher des DDB ?
  • face à une toux productive chronique, ne pas mettre l'étiquette bronchite chronique sans avoir recherché des DDB.
  • face à des hémoptysies ou une dyspnée chez un patient étiqueté bronchiteux chronique, penser à remettre en question le diagnostic de bronchite chronique .
  • face à des infections respiratoires répétées.

    2- Quels examens demander ?
  • une radiographie du thorax bien entendu mais il faut savoir que celle ci peut être typique, atypique ou normale.
    Donc face à un suspicion clinique seul le scanner sans injection permettra de répondre avec certitude.

    3- Que va apporter le scanner ?
  • il va poser le diagnostic de DDB.
  • Il va apprécier l'importance de l'atteinte bronchique
  • Il va déterminer si il s'agit de DDB localisées ou diffuses , ce qui est important car seules les DDB localisées pourront être opérées.
  • Il va permettre de rechercher les étiologies qui ont une traduction scannographique.

    4- Faut il faire un bilan étiologique , que rechercher et comment?
  • En cas de DDB localisées il faut rechercher une cause locale , donc soit un obstacle endobronchique comme un corps étranger ou une tumeur bénigne endobronchique. C'est le scanner qui permet cette recherche.
  • En cas d'asthme associé rechercher une aspergillose broncho pulmonaire allergique , prévoir un scanner , un bilan biologique (recherche de précipitines) , voire des prélèvements endobronchiques.
  • En cas de forme diffuse rechercher une anomalie immunitaire ( hypogammaglobulinémie) , un trouble de la motricité ciliaire ( test à la sueur pour recherche de mucoviscidose)

    5- Quelles complications craindre et comment les explorer?
  • L'hémoptysie est due à l'hypervascularisation bronchique , si elle est abondante le scanner avec injection permet de faire la cartographie des artères bronchiques dilatées avant embolisation.
  • la survenue d'une colonisation par des mycobactéries atypiques , là aussi le scanner va orienter le diagnostique en montrant des lésions micronodulaires confluentes qui s'excavent . Le diagnostic étant bactériologique.
  • La survenue d'une colonisation par le pseudomonas , le scanner va montrer des signes d'infection satellite sans caractère spécifique , l]e diagnostic étant bactériologique.
En conclusion

les dilatations des bronches constituent une pathologie qui va lorsqu'elle n'est pas dépistée évoluer vers des dégâts pulmonaires majeurs et des complications qui pourront engager le pronostic vital.

Il faut donc penser à rechercher cette pathologie avant d'évoquer une simple bronchite chronique, par ailleurs chez le patient porteur d'une bronchite chronique il faudra penser au diagnostique de DDB lorsque la symptomatologie s'aggrave ou se complique d'hémoptysies.

Seul le scanner permet de faire le diagnostic et le bilan de cette pathologie.

Source
[Site d'imagerie pour les généralistes]








.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente