Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente
Désigner une personne de confiance

Toute personne majeure peut désigner une personne de confiance qui aura pour rôle :
  • d'accompagner le patient, si ce dernier le souhaite, "dans ses démarches et assiste(r) aux entretiens médicaux afin de l'aider dans ses décisions" ;
  • d'être consultée au cas où le patient lui-même serait hors d'état d'exprimer sa volonté et de recevoir l'information nécessaire à cette fin (article L. 1111-6 du Code de la santé publique).
La désignation d'une personne de confiance - qui doit être obligatoirement écrite - constitue un droit pour le patient qu'il est libre de faire valoir ou non ; il ne s'agit pas d'une obligation.

Qui peut être désigné comme personne de confiance ?

Le patient peut désigner toute personne de son choix comme personne de confiance : un parent, un proche, son médecin traitant…
Dans les faits, il s'agira d'une personne en qui le patient a suffisamment confiance pour l'accompagner lors des entretiens médicaux, mais également pour lui indiquer quels seraient ses souhaits s'il n'était plus en mesure, par la suite, d'exprimer seul sa volonté. Dans une telle situation, il est prévu que la personne de confiance soit consultée par l'équipe médicale et indique quel serait le souhait du patient. En 2015 cet avis qui était toutefois que consultatif, (l'équipe médicale demeurant seule décisionnaire) pourrait s'imposer au corps médical..

Pendant une hospitalisation ou à tout moment de votre vie, il vous est possible de désigner une personne, librement choisie par vous dans votre entourage et en qui vous avez toute confiance, pour vous accompagner tout au long des soins et des décisions à prendre. Cette personne, qui sera considérée comme votre « personne de confiance », pourra, si vous en faites la demande, assister aux entretiens médicaux et vous aider à formuler vos souhaits.

Cette désignation peut être très utile.
  • Votre état de santé ne vous permettra peut-être pas toujours, pendant la durée de votre hospitalisation, de faire connaître aux personnes qui vous soignent votre avis ou les décisions que vous souhaitez prendre pour vos soins.
  • Si vous ne pouvez les exprimer, votre personne de confiance sera consultée par l’équipe hospitalière et pourra lui donner des indications sur votre façon de voir les choses. Elle pourra également décider de votre participation à une recherche biomédicale.
  • Avant toute intervention ou investigation importante, les précisions ainsi recueillies pourront guider les médecins dans les choix thérapeutiques.
  • Si vous avez rédigé des directives anticipées exprimant vos souhaits relatifs à votre fin de vie pour la limitation ou l’arrêt du traitement, vous pouvez les confier à votre personne de confiance.
La désignation d’une personne de confiance :
  • n’est pas une obligation ;
  • doit être une décision bien réfléchie, sans précipitation ;
  • se fait par écrit, à l’aide du formulaire ci-dessous
  • peut être annulée à tout moment, par écrit de préférence ;
  • peut être remplacée ultérieurement par la désignation d’une autre personne, à votre demande ; • est valable pour la durée de l’hospitalisation ou plus longtemps.
Il vous revient d’informer la personne que vous aurez choisie et d’obtenir bien sûr son accord.
Il est judicieux de lui en donner un exemplaire.


Toutes les décisions que vous prendrez à ce sujet figureront dans votre dossier médical. Vous serez libre de décider que certaines informations que vous jugerez confidentielles ne devront pas être données par l’équipe médicale à votre personne de confiance : vous devrez alors l’indiquer précisément.

le formulaire pour désigner une personne de confiance
[PDF] ou [DOC / Word]
.
Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente