Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
LA SHIGELLOSE
http://www.pasteur.fr/actu/presse/documentation/Shigellose.html
http://medecinetropicale.free.fr/cours/shigellose.htm

La shigellose, ou dysenterie bacillaire (bacille gram négatif) sévit surtout dans les régions tropicales, où elle est endémique toute l'année, avec des poussées épidémiques à certaines saisons ou lors de désastres humanitaires (guerres, camps de réfugiés).
La shigellose est par excellence une maladie de l'insuffisance d'hygiène.
L'homme est le seul réservoir des shigelles et peut éliminer ces bactéries dans ses selles pendant des semaines après un épisode dysentérique. Le plus souvent, la transmission est directe, du malade à son entourage. L'eau et les aliments souillés par des déjections contenant Shigella peuvent également transmettre la maladie ainsi que les mouches.
La shigellose n'est pas la plus fréquente des maladies diarrhéiques mais, dans sa forme typique dysentérique, est sans aucun doute la plus sévère : chaque année, elle tue en effet entre 600 000 et 1 million de personnes dans le monde, pour l'essentiel des enfants de moins de 5 ans.

Voir également TOXI-INFECTIONS ALIMENTAIRES BACTERIENNES PROVOQUANT UNE DIARRHEE [Lire]

SEMIOLOGIE

La forme dysentérique aiguë typique
  • fièvre est élevée avec altération de l'état général.
  • des douleurs abdominales
  • souvent accompagnées de vomissements
  • Diarrhée profuse glairo-sanglantes et purulentes, voire parfois franchement hémorragiques.
TRAITEMENT Il associe réhydratation hydroélectrolytique et antibiothérapie.
De nombreuses souches de shigelles sont multirésistantes (en particulier S. dysenteriae type ) aux antibiotiques (ampicilline ; amoxicilline, céphalosporines de première génération, tétracyclines, doxycycline , chloramphénicol, cotrimoxazole, acide nalidixique).
Les céphalosporines de 2éme et 3éme générations (C2G, C3G) et des fluoroquinolones sont indiquées.
Actuellement, les fluoroquinolones sont le traitement de première intention chez l'adulte et même chez l'enfant ou les (indication en pédiatrie des fluoroquinolones comportant les infections à shigelles multirésistantes. )
La ciprofloxacine est prescrite, dans les formes classiques ou bénignes, à la dose de 500 mg 2 fois par jour per os chez l’adulte pendant 5 jours et à la dose de 20 mg/kg/j en 2 prises chez l’enfant.. Un traitement court (2 jours), voir un traitement minute (prise unique) donne chez l’adulte les mêmes résultats, avec un taux de guérison de 90%. Les mêmes résultats seraient obtenus chez l’enfant.

Dans les formes graves, une C3G (céfotaxime) est associée à la ciprofloxacine prescrite par voie intraveineuse, d’autant que le pronostic vital est en jeu.
Source http://medecinetropicale.free.fr/cours/shigellose.htm

COMPLICATIONS

Des complications peuvent cependant émailler l'évolution de la maladie ; elles en causent les formes graves qui peuvent aboutir à la mort du patient. C'est particulièrement le cas chez le nourrisson et le jeune enfant. Elles sont de plusieurs ordres : les complications aiguës dominées par l'hypoglycémie ; par des bactériémies ou des septicémies à point de départ intestinal pouvant se compliquer de choc septique; par la déshydratation due à la fièvre et à l'abondance des pertes hydroélectrolytiques de la diarrhée, menant au collapsus et à l'insuffisance rénale aiguë; par le syndrome hémolytique et urémique, une insuffisance rénale aiguë de cause complexe, le plus souvent mortelle en l'absence de possibilités rapides de réanimation; par le mégacolon toxique, une occlusion intestinale pouvant se compliquer de perforation avec péritonite. Les complications chroniques sont dominées par un état prolongé de malnutrition avec retard staturo-pondéral sévère chez les jeunes enfants ; la cause n'en est pas encore claire, mais la shigellose a récemment été reconnue comme l'une des premières causes de malnutrition dans les pays en voie de développement.

PROPHYLAXIE

Comme pour toutes les maladies diarrhéiques, le traitement prophylactique repose sur l'amélioration des conditions d'hygiène : amélioration de l'apprentissage de l'hygiène individuelle, aménagement de latrines, contrôle des mouches, réglementation de l'utilisation agricole de matières fécales humaines, approvisionnement en eau potable.
Ces améliorations sont malheureusement illusoires dans de nombreuses régions du monde, avec l'augmentation rapide des populations, en particulier urbaines. D'où l'importance et l'urgence du développement d'un vaccin.
Accueil Nouveautés Email webmaster Sommaire FMC Sommaire général Page précédente