Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Prévention du paludisme lors des séjours de longue durée
(plus de trois mois)

Source BEH mai 2012

La prévention du paludisme doit faire l’objet d’une information approfondie.
Il est utile de remettre au patient un document rédigé. Il est nécessaire d’insister sur la protection contre les piqûres de moustiques (répulsifs, moustiquaire, etc...)

Lors du premier séjour, la chimioprophylaxie adaptée au niveau de résistance devrait être poursuivie au moins pendant les six premiers mois.
Au-delà de cette durée et sachant que la poursuite d’une prise continue pendant plusieurs années pose des problèmes d’observance et paraît irréaliste, la chimioprophylaxie peut être modulée avec l’aide des médecins référents locaux.

Une prise intermittente durant la saison des pluies ou lors de certains déplacements en zone rurale peut par exemple être envisagée.

Dans tous les cas, il est indispensable que la prise en charge rapide d’une fièvre par le médecin référent puisse être assurée.

Lors des retours de zone d'endémie, Il convient de prévenir les intéressés de la persistance du risque d’accès grave surtout pendant les deux premiers mois.

Texte complet
Recommandations sanitaires pour les voyageurs, 2012
[BEH 24 mai 2012].


.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente