Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Mononucléose infectieuse
Maladie du baiser...

La mononucléose infectieuse (MNI) est une maladie infectieuse de l'adolescence généralement bénigne due au Virus Epstein-Barr (EBV)
Virus à ADN bicaténaire linéaire et à capsule . On distingue 2 types A et B. Appartient à la famille des Herpesviridae (Gammaherpesvirinae).

Le réservoir est humain. Quels que soient les pays, 80 à 90 % des adultes ont des sérologies EBV positives. La séroconversion a lieu le plus souvent dans la petite enfance et est alors asymptomatique. Chez le jeune adulte, la séroconversion est responsable de la maladie type: la MNI.
Contamination par la salive +++ (maladie du baiser). Transmission possible aussi par transfusion sanguine.

Certaines "MNI" pourraient également être dues aux Cytomégalovirus, (Herpesviridae, Betaherpesvirinae, Cytomegalovirus) HHV-6, HHV-7, (Herpesviridae, Betaherpesvirinae, Roseolovirus) Parvovirus B19, (Parvoviridae) et virus de la rubéole (Togaviridae, Rubivirus).

SEMIOLOGIE

Période d'incubation : 4 à 6 semaines.
Maladie de l' adolescent.
Angine avec fièvre à 38°C mais parfois simple pharyngite
Adénopathies cervicales ou plus généralisées
Asthénie importante
Rash du visage ou éruption maculeuse plus générale [Voir] (Lien externe)
Splénomégalie, ictère possible
NB : Si le patient est traité par ampicilline, un rash apparaît sur tout le corps en 48 h

La primo-infection à EBV peut être très grave chez des enfants atteints de déficit immunitaire comme le syndrome de Purtilo (ou lymphoprolifération liée à l'X) : MNI fatale, lymphome malin.

BIOLOGIE

La Nfs montre un syndrome mononucléosqie
Un profil sérologique caractéristique d'une infection EBV précoce apporte une certitude dans la majorité des cas. En effet, les anticorps dirigés contre les différents antigènes EBV apparaissent au cours de la primo-infection selon une cinétique déterminée.
Les anticorps anti-VCA (contre les antigènes de capside) apparaissent dans toutes les primo-infections à EBV ; ils sont souvent déjà présents dès le début des signes cliniques, d'où il est rare qu'on puisse mettre en évidence une séroconversion ou une montée des anticorps. Ces IgG anti-VCA diminuent ensuite et persistent probablement toute la vie.
Les IgM anti-VCA qui n'apparaissent qu'au cours d'une infection aiguë et disparaissent en 4 à 8 semaines, sont le seul témoin de certitude d'une infection récente.
Une cytolyse hépatique modérée est fréquente
Diagnostic différentiel : CMVn Toxoplasmose, hépatites

TRAITEMENT

La MNI, d'évolution bénigne chez l'immunocompétent, ne nécessite en général pas de traitement spécifique.
L'asthénie peut durer plusieurs semaines.
En revanche des thérapeutiques ont été envisagées dans certaines lympho-proliférations graves de l'immunodéprimé.

Après la guérison, l'immunité contre une réinfection est durable, de même qu'après une infection inapparente. Le virus persiste au niveau de la cavité buccale (excrétion chronique de virions dans la salive), source à laquelle probablement les lymphocytes B s'infecteront et s'immortaliseront régulièrement ; il persiste aussi dans les lymphocytes B à l'état latent. Il faut remarquer qu'on ne détecte pas de particules virales dans le sang des malades.

Prophylaxie : Aucune
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente