Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente
LA LISTERIOSE
http://www.pasteur.fr/actu/presse/documentation/Listeriose.html

Maladie contractée par l'alimentation, la listériose est due à la bactérie Listeria monocytogenes, identifiée dans les années 20. Elle peut se manifester de façon sporadique ou sous forme épidémique. Cette infection est potentiellement grave et mortelle. Elle provoque surtout des septicémies, des méningites, et des encéphalites, et touche préférentiellement certains sujets à risque.
Voir également : Grossesse et listériose

Aliments incriminés

Listeria monocytogenes est une bactérie ubiquiste, qu'on retrouve partout dans l'environnement : terre, végétaux, eaux souillées… La listériose est avant tout une zoonose, touchant différents mammifères qui permettent la dissémination de la bactérie en l'excrétant dans l'environnement.
Une large variété d'aliments peut donc être contaminée : lait non pasteurisé, fromages (particulièrement ceux à pâte molle), volaille, viandes, charcuterie, crudités, poissons ou fruits de mer. En plus de la capacité de proliférer à température ambiante et à 37°C, Listeria monocytogenes a également la capacité de se multiplier à 4°C, donc dans les réfrigérateurs, et sa propagation est favorisée par le développement de la chaîne du froid (entrepôts frigorifiques industriels, réfrigérateurs ménagers).

SEMIOLOGIE

La période d'incubation peut être longue, de quelques jours à plus d'un mois.
  • $ pseudo grippal : fièvre, myalgies, céphalées non spécifiques.
  • Troubles gastro-intestinaux inconstants : diarrhée, vomissements) peuvent apparaître chez certains individus.
    Cette bactérie a une prédilection particulière pour le système nerveux central et pour le placenta. Elle provoque généralement des septicémies, ou des atteintes cérébrales : méningites et encéphalites, mortelles dans 20 à 30% des cas, souvent à l'origine de séquelles neurologiques chez les survivants.
    La listériose est particulièrement sévère chez les nouveau-nés, les vieillards, les sujets immunodéprimés et les femmes enceintes. Chez ces dernières, l'infection provoque généralement une septicémie, surtout au troisième trimestre de la grossesse, qui se manifeste par une fièvre accompagnée de douleurs musculaires et articulaires, de maux de tête et de mal de dos. ( Voir Grossesse et listériose)
    La listériose non traitée est alors particulièrement dangereuse, déclenchant très souvent un accouchement prématuré, et la mort de l'enfant dans plus de 20% des cas.

    TRAITEMENT

    Comme pour toute infection bactérienne, l'antibiothérapie est le traitement de base de la listériose.
    L. monocytogenes est une bactérie très sensible aux antibiotiques. À de rares exceptions près, la sensibilité est presque constante aux pénicillines (pénicilline G, ampicilline,amoxicilline), aux aminosides (gentamicine), aux tétracyclines (sauf de rares souches résistantes) et au triméthoprime-sulfaméthoxazole.

    Suspicion de listériose (y compris chez une femme enceinte):
    ---- Amoxicilline 3g/J 15-21 jours.
    ---- Si allergie : Macrolide ou pristinamycine (PYOSTACINE)

    Trt de la listériose déclarée :
    Amoxicilline 200 mgKgJ en perfusion 3 à 4 semaines + Aminoside par voie IV sur méningite adulte ou néonat.

    PREVENTION

    Certains aliments devraient être évités par les sujets à risque, notamment le lait cru et les produits à base de lait cru.
    Pour les produits de charcuterie consommés en l'état (pâté, rillettes, produits en gelée, jambon,…), il est recommandé à ces personnes de préférer les produits préemballés aux produits vendus à la coupe, ces derniers devant dans tous les cas être consommés rapidement après leur achat.
    Il est également conseillé de bien cuire les aliments d'origine animale (viandes, poissons), de laver soigneusement les légumes crus et les herbes aromatiques, et de conserver les aliments crus (viande, légumes, etc...) séparément des aliments cuits ou prêts à être consommés.

    Les règles d'hygiène alimentaire doivent particulièrement être respectées :
    ---- Après la manipulation d'aliments non cuits, se laver les mains et nettoyer les ustensiles de cuisine qui ont été en contact avec ces aliments.
    ---- Nettoyer fréquemment le réfrigérateur et le désinfecter ensuite avec de l'eau javellisée.
    ---- Les restes alimentaires et les plats cuisinés doivent être réchauffés soigneusement avant consommation immédiate.
  • .
    Accueil
    Recherche
    Nouveautés
    Email webmaster
    Sommaire général
    Page précédente