Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
.
Le virus d'Epstein Barr (EBV)
Source : http://www.cnrs.fr/Cnrspresse/n345a1.html

Le virus d'Epstein Barr (EBV) est un Herpès virus qui infecte plus de 90 % de la population adulte. La première infection survient en principe après contact salivaire, souvent pendant l'enfance ou l'adolescence, et les lymphocytes B infectés par le biais de leur récepteur CD21 à l'EBV sont activés et prolifèrent de façon polyclonale. Cette prolifération est contrôlée par les cellules cytotoxiques de l'hôte qui détruisent spécifiquement les lymphocytes B infectés.

Cette réponse immune à médiation cellulaire est à l'origine d'une partie des signes cliniques de la mononucléose infectieuse (MNI). C'est une infection généralisée et transitoire, en général bénigne, qui concerne de façon plus ou moins silencieuse la majorité des individus immunocompétents .

Toutefois, l'implication de plus en plus fréquente d'EBV dans les proliférations lymphoïdes a été observée.
Cette augmentation apparaît en grande partie liée à la plus grande fréquence des déficits immunitaires acquis, médicamenteux ou viraux. Outre le lymphome de Burkitt, pour lequel l'implication d'EBV est reconnue depuis la découverte du virus dans une lignée cellulaire d'origine africaine.
La présence du virus a également été démontrée dans d'autres catégories de lymphomes, ainsi que dans les cellules épithéliales des cancers du nasopharynx.
Depuis quelques années les observations montrant la présence du virus EBV dans certains lymphomes T humains sont également de plus en plus nombreuses.

Pour en savoir plus :
Syndrome mononucléosique
Mononucléose infectieuse et syndromes mononucléosiques (ujf-grenoble) ou [copie locale]
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente