Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Coqueluche du nourrisson
Source Panarama du Médecin N° 5037 - 11/2006

Voir également la coqueluche

Comme chez l'adulte, la coqueluche du NNO est volontiers atypiques limitée à une toux persistante parfois émétisante.
Elle est de plus souvent intriquée avec une infection VRS en particulier dans les formes sevères avec apnées.
Selon une étude du service de pédiatrie de St-Vincent-de-Paul, Paris, sur 68 enfants de moins de 4 mois hospitalisé pour une bronchiolite à VRS, 22 cas de coqueluche certaine et 6 cas suspectés ont été récensés.

Le seul moyen de diagnostic est une PCR sur les sécrétions rhinopharyngées mais le nombre de faux négatif étant important, il semble essentiel de prélever également les parents voire la fratrie. Le bacille de Bordet-Gengou était souvent retrouvé chez au moins un membre de la famille.

Le traitement par un macrolide doit être prescrit à l'enfant et à l'entrourage afin d'éviter une dispersion du bacille.

La vaccination des futurs parents reste la meilleure des précautions. [Lire] (BEH N° 29-30/2006 18 juillet 2006)
.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente