Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
VACCINATION CONTRE LA COQUELUCHE
RECOMMANDATIONS PARTICULIÈRES
Source BEH N° 29-30/2006 18 juillet 2006
CALENDRIER VACCINAL 2006
Avis du Conseil supérieur d'hygiène publique de France

Outre les vaccinations habituelles de l'enfant, la vaccination contre la coqueluche doit également cibler les adultes susceptibles de devenir parents dans les mois ou années à venir.
Document complet BEH N° 29-30/2006 18 juillet 2006 (pdf)

DANS LE MILIEU FAMILIAL

La vaccination est recommandée à l'occasion d'une grossesse, pour les membres du foyer (enfant qui n'est pas à jour pour cette vaccina-tion, adulte qui n'a pas reçu de vaccination contre la coqueluche au cours des dix dernières années), selon les modalités suivantes :
  • père et enfants : durant la grossesse de la mère ;
  • mère : le plus tôt possible après l'accouchement.
Lors de la survenue d'un ou plusieurs cas de coqueluche, il est recommandé de vacciner un adulte répondant aux indications du vaccin coquelucheux acellulaire avec un vaccin dTCaPolio, même s'il a reçu un vaccin contre la diphtérie et le tétanos, un vaccin contre le tétanos et la poliomyélite ou un vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite depuis moins de dix ans, et de réduire ainsi, dans ce cas, le délai de 10 ans à seulement 2 ans entre deux rappels

DANS LE MILIEU PROFESSIONNEL

Professionnels en contact avec des nourrissons trop jeunes pour avoir reçu trois doses de vaccins coquelucheux, c'est-à-dire personnel médical et paramédical des maternités, des services de néonatologie, de tout service de pédiatrie prenant en charge des nourrissons âgés de moins de 6 mois. Pour les étudiants des filières médicales ou paramédicales, il est recommandé de pratiquer cette vaccination à l'occasion d'un rappel dTP en utilisant un vaccin à quatre valences.

En cas de survenue d'un ou plusieurs cas de coqueluche, et en l'absence de vaccin coquelucheux simple, le délai entre la vaccination dTP précédente d'un adulte répondant aux indications du vaccin coquelucheux acellulaire selon les recommandations du CSHPF, peut être réduit de 10 à 2 ans ( Avis du 24 mars 2006 relatif à la réduction du délai entre deux vaccinations diphtérie, tétanos, poliomyélite lors de la survenue d'un ou plusieurs cas de coqueluche.)

LES VACCINS

En l'absence de vaccin coquelucheux simple, le délai entre la vaccination dTP précédente d'un adulte répondant aux indications du vaccin coquelucheux acellulaire selon les recommandations du CSHPF, peut être réduit de 10 à 2 ans
  • Tetravac-Acellulaire
  • Repevax dTPC
.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente