Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
GUIDE DU BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES AUX URGENCES
CHU Jean Vardier - MAJ 2004

Voir également : GUIDE DU BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES AUX URGENCES PEDIATRIQUES

NB NB Document complet : Format pdf

Adultes
  • Angines
    o Remarques préliminaires : Dans plus de 80% des cas l’étiologie est virale et ne nécessite pas d’antibiothérapie.
    o Propositions d’antibiothérapie :
    Situation Angine (TDR +) Streptocoque A
    ---- Première intention : Amoxicilline 1g x 2/j (per os) pdt 6 jours
    ---- Alternative si allergie ou deuxième intention : Pristinamycine DCI (Pyostacine ®) 1 g x 3/j (per os) pdt 6 jours.

  • Sinusites
    •Remarques préliminaires : pas de prélèvement ; hospitalisation inutile ; si récidivante et ou bloquée un avis spécialisé est à faire ; une origine dentaire est à discuter si unilatérale et fétide.
    •Propositions d’antibiothérapie :
    ---- Première intention : Amoxicilline – Ac. Clavulanique (Augmentin®) 1 g x 3/j (per os) pdt 10 jours
    ---- Alternative (allergie bêtalactamines) : Pristinamycine (Pyostacine®) 1 g x 3/j (per os) pdt 10 jours

  • Otites moyennes aiguës
    •Remarques préliminaires : pas de prélèvement ; hospitalisation inutile ; si otorrhée chronique une prise en charge en milieu spécialisé est à faire ; les otites externes doivent faire l’objet d’un traitement local.
    •Propositions d’antibiothérapie :
    •Propositions d’antibiothérapie :
    ---- Première intention : Amoxicilline – Ac. Clavulanique (Augmentin ®) 1 g x 3/j (per os) pdt 10 jours
    ---- Alternative (allergie bêtalactamines) : Pristinamycine (Pyostacine ®) 1 g x 3/j (per os) pdt 10 jours

    Infections basses de l’arbre respiratoire

  • Bronchite aiguë de l’adolescent et de l’adulte sain
    •Remarques préliminaires : Elle est d’origine virale. Toutefois si la toux persiste plus de 10 jours Mycoplasma pneumoniae, Chlamydia pneumoniae et Bordetella perstussis peuvent être incriminés.
    •Propositions d’antibiothérapie : Ne pas prescrire d’antibiotiques.

  • Exacerbation aiguë de la bronchite chronique obstructive
    •Remarques préliminaires :Le recours aux critères cliniques de la triade d’Anthonisen est le plus adapté pour le diagnostic d’une exacerbation d’origine bactérienne qui nécessitera une antibiothérapie :
    ---- 1/ augmentation du volume del’expectoration,
    ---- 2/ augmentation de la purulence de l’expectoration,
    ---- 3/ augmentation de la dyspnée.
    •Propositions d’antibiothérapie :
    ----- Première intention : Amoxicilline – Ac. Clavulanique (Augmentin ®) 1 g x 3/j (per os) pdt 8 jours.
    ---- Alternative ou si allergie aux bêtalactamines : Télithromycine (Ketek ®) 800 mg x 1/j (per os) pdt 5 jours.

  • Pneumonie
    •Remarques préliminaires : La décision thérapeutique sera prise en fonction de trois éléments : le type d’infection (communautaire ou non, forme atypique ou non), les critères de gravité et les facteurs de risque. Une hospitalisation doit être décidée en fonction des deux derniers points (cf. infra). Une réévaluation du traitement au vue de l’évolution et/ou des résultats d’examens doit être impérativement faite à J2 du traitement. Le pronostic est étroitement lié à la précocité de l’instauration du traitement.
    En cas de suspicion de tuberculose un isolement doit être prescrit

    Facteurs de risque
    •Age « physiologique » > 65 ans
    •Insuffisance cardiaque congestive
    •Antécédents d’AVC
    •Insuffisance rénale
    •Diabète insulino dépendant non équilibré
    •Immunodépression
    •Splénectomisé, drépanocytaire
    •Vie en institution
    •Hospitalisation dans l’année
    Facteurs de gravité
    (Réanimation)
    •Altération de la conscience
    •PA Systolique < 90 mmHg
    •Pouls > 125 / mn
    •Fréquence respiratoire > 30 / mn
    •Température < 35°C ou > 40°C
    •Néoplasie associée




    Critères d’hospitalisation (« bon sens clinique »)
    ---- Age < 65 ans et deux facteurs de risque
    ---- Ou Age > 65 ans et un facteur de risque
    ---- Ou Facteurs de gravité(Altération de la conscience, PA Systolique < 90 mmHg, Pouls > 125 / mn, Fréquence respiratoire > 30 / mn, Température < 35°C ou > 40°C, Néoplasie associée)

    .•Propositions d’antibiothérapie :
    ---- Pneumonie communautaire (PC) non hospitalisée sans facteur de risque
    ....... Cas général Amoxicilline 1 g x 3/j (per os) pdt 10 jours.
    ....... Si suspicion PC atypique Roxithromycine (Rulid ®) 150 mg x 2/j (per os) pdt 10 jours.

    Si le traitement n’apporte pas d’amélioration après 48 heures la roxithromycine sera ajoutée à l’amoxicilline et inversement.
    Alternative couvrant les deux indications : Télithromycine (Kete k®) 800 mg x 1/j (per os) pdt 10 jours.

    ----- Pneumonie communautaire (PC) non hospitalisée AVEC facteur de risque
    ....... Cas général Amoxicilline-Acide clavulanique 1 g x 3/j (per os) pdt 10 jours.
    ....... Si suspicion PC atypique Roxithromycine (Rulid ®) 150 mg x 2/j (per os) pdt 10 jours.

    Si le traitement n’apporte pas d’amélioration après 48 heures la roxithromycine sera ajoutée à l’amoxicilline-Ac clavulanique et inversement.

    Alternative couvrant les deux indications : Lévofloxacine (Tavanic ®) 500 mg x 2/j (per os) pdt 10 jours.
Infections de l’arbre génito urinaires
  • Cystite simple chez la jeune femme
    •Remarques préliminaires : Un test de confirmation par « bandelette urinaire » est recommandé. La pratique d’un ECBU n’est pas systématique, toutefois il doit être pratiqué s’il y a un échec au traitement. Escherichia coli est la principale espèce responsable. Les propositions d’antibiothérapie reposent en premier lieu sur cette bactérie. Plus rarement Staphylococcus saprophyticus et plus rarement Enterococcus sont incriminés qui présentent une moins bonne sensibilité aux antibiotiques proposés. En cas d’infection à cocci à Gram positif, les quinolones sont inefficaces (utilisation de l’amoxicilline préconisée).
    •Propositions d’antibiothérapie :
    ---- Première intention : Norfloxacine (Noroxine ®) 400 mg x 2/j (per os) pdt 3 jours.
    ---- Alternative : Nitrofurantoïne (Furadantine®) (en particulier chez femme enceinte) 50 mg x 3/j (per os) pdt 7 jours .

  • Prostatite aiguë
    •Remarques préliminaires : Le traitement doit être fait en urgence souvent avec hospitalisation (bon sens clinique). Un ECBU et des hémocultures sont à pratiquer. L’antibiothérapie se fera par voie parentérale. Dès l’obtention de l’apyréxie un relais par voie orale en monothérapie est possible. L’antibiothérapie doit couvrir les Gram négatif, toutefois, Enterococcus peut aussi être responsable.
    •Propositions d’antibiothérapie :
    ---- Première intention : Ofloxacine (Oflocet ®) 200 mg x 2/j (IV un relais per os dès la deuxième administration est possible (biodisponibilité 100%)) pdt 4 à 6 semaines.
    Si signes de gravité Gentamicine (Gentalline®) 3 à 5 mg/kg/j (IV) en une dose unique journalière (se limiter en général à 2 jours).
    ---- Seconde intention : Triméthoprime - Sulfaméthoxazole (Bactrim ®) 800 mg x 2/j (IV un relais per os dès apyréxie) pdt 4 à 6 semaines.
    Si signes de gravité Gentamicine(Gentalline ®) 3 à 5 mg/kg/j (IV) en une dose unique journalière (se limiter en général à 2 jours).
    ---- Alternative (infection par Enterococcus) : Amoxicilline (Clamoxyl®) 2 g x 3/j (IV un relais per os dès apyréxie) pdt 4 à 6 semaines.
    Si signes de gravité Gentamicine (Gentalline®) 3 à 5 mg/kg/j (IV) en une dose unique journalière (se limiter en général à 2 jours).

  • Pyélonéphrite
    •Remarques préliminaires : Le traitement doit être instauré en urgence. Un ECBU et des hémocultures sont à pratiquer. Si la forme est sévère : hospitalisation et recours à la voie parentérale obligatoire avec relais per os dès apyréxie de 24 heures
    •Propositions d’antibiothérapie :
    ---- Sans signe de gravité
    ........ Première intention : Ofloxacine (Oflocet®) 200 mg x 2/j (per os) pdt 10 jours.
    ........ Alternative (en particulier chez femme enceinte) : Céfotaxime (Claforan®) 1 g x 3/j (IV) (relais per os dès que possible et fonction des résultats de l’antibiogramme) durée totale du ttt 10 jours.
    ---- Avec signe de gravité
    ....... Première intention : Céfotaxime (Claforan®) 2 g x 3/j (IV) + Gentamicine (Gentalline®) 3 à 5 mg/kg/j (IV) en une dose unique journalière (se limiter en général à 2 jours) (relais per os dès que possible et fonction des résultats de l’antibiogramme) durée totale du trt 10 jours.
    ........ Alternative : Ofloxacine (Oflocet®) première administration IV 400 mg puis 200 mg x 2/j (IVL ou per os si possible (biodisponibilité 100%)) + Gentamicine (Gentalline®) 3 à 5 mg/kg/j (IV) en une dose unique journalière (se limiter en général à 2 jours) (relais per os dès que possible et fonction des résultats de l’antibiogramme) durée totale du trt 10 jours.

    ---- Femme enceinte
    ........ Première intention : Céfotaxime (Claforan®) 2 g x 3/j (IV) + Gentamicine (Gentalline®) 3 à 5 mg/kg/j (IV) en une dose unique journalière (se limiter en général à 2 jours) (relais per os dès que possible et fonction des résultats de l’antibiogramme) durée totale du trt 10 jours.

    ---- Infection due à Enterococcus
    ........ Première intention : Amoxicilline (Clamoxyl®) 2 g x 3/j (IV) + Gentamicine (Gentalline®) 3 à 5 mg/kg/j (IV) en une dose unique journalière (se limiter en général à 2 jours) (relais per os dès que possible et fonction des résultats de l’antibiogramme) durée totale du trt 10 jours.

  • Urétrites / Cervicites
    •Remarques préliminaires : L’examen cytobactériologique du prélèvement urétral doit être effectuer. Prélèvement rectal, pharyngé, en précisant les recherches à pratiquer, peuvent faire l’objet d’un examen bactériologique. En cas d’incertitude sur l’authenticité de l’urétrite, un ECBU peut être prescrit. Les sérologies (Syphilis, HIV, HBV…) sont à discuter. L’antibiothérapie doit couvrir : Neisseria gonorrhoeae, Mycoplasmes génitaux, Chlamydia trachomatis. A l’exception des vaginoses et candidoses vaginales, le traitement des partenaires sexuels doit être aussi envisagé.
    •Propositions d’antibiothérapie : ----- Première intention : Ofloxacine (Oflocet®) 400 mg en 1 fois (per os) + Doxycycline (Vibramycine ®) 100 mg x 2/j (per os) pdt 10 jours.
    ---- Alternative : Ceftriaxone (Rocéphine®) 500 mg en 1 fois (IM ou IV) + Azithromycine (Zithromax ®) 1 g en 1 fois (per os).

  • Orchi-épididymite aiguë
    •Remarques préliminaires : Chez l’homme jeune souvent lié aux MST (nécessité d’associer un traitement adapté à Chlamydia trachomatis (cf urétrites)) alors que chez le plus âgé elle est souvent liée à une infection urinaire en liaison avec chirurgie ou investigations invasives urologiques (dans ce cas la couverture de Chlamydia trachomatis n’est pas nécessaire mais le traitement pourra être prolongé à 21 jours.
    •Propositions d’antibiothérapie :
    ---- Première intention : Ofloxacine (Oflocet®) 200 mg x 2/j (per os) pdt 10 à 21 jours.
    ---- Alternative : Ceftriaxone (Rocéphine®) 1 g en 1 fois (IM ou IV) pdt 10 à 21 jours + (si associé à une MST) Doxycycline (Vibramycine ®) 100 mg x 2/j (per os) pdt 10 jours ou Azithromycine (Zithromax®) 1 g en 1 fois (per os).

  • Ulcérations génitales (syphilis)
    •Remarques préliminaires : Cinq étiologies : Herpes, syphilis, chancre mou, lymphogranulomatose vénérienne, donovanose.
    En France l’herpes est l’étiologie la plus fréquente, toutefois l’incidence de la syphilis est en augmentation. Les autres étiologies sont rares. Ces ulcérations sont des cofacteurs de transmission du HIV. Des prélèvements à visée bactériologique virologique et sérologique sont à faire. Le traitement des partenaires sexuels doit être aussi envisagé.
    •Propositions d’antibiothérapie (SYPHILIS PRECOCE exclusivement) :
    Patient séronégatif VIH :
    ---- Première intention : Benzathine pénicilline (Extencilline ®) 2,4 millions d’unités en une fois (IM).
    ---- Alternative (allergie aux bêtalactamines) : Doxycycline (Vibramycine ®) 100 mg x 2/j (per os) pdt 14 jours.
    Patient séroPOSITIF VIH :
    ---- Première intention : Benzathine pénicilline (Extencilline ®) 2,4 millions d’unités (IM) une injection par semaine (total de 3 injections).
Infections ostéo articulaires

Arthrite septique primitive •Remarques préliminaires : Traitement en urgence APRES prélèvements à visée cytobactériologie (ponction recueillie dans un tube hépariné et ensemencement d’une fraction de liquide dans un flacon d’hémoculture). La principale étiologie est à Staphylococcus aureus plus rarement les streptocoques bêtahémolytiques voire les entérobactéries. D’autres étiologies sont à discuter en fonction du contexte : MST, maladie de Lyme, Brucellose. Prendre l’avis d’un senior si nécessaire. Une adaptation thérapeutique sera faite en fonction des résultats microbiologiques. La durée de traitement sera fonction de l’évolution •Propositions d’antibiothérapie : o Première intention : Oxacilline DCI (Bristopen®) 1 g x 6/j (IV lente) PLUS Gentamicine DCI (Gentalline®) 3 à 5 mg/kg/j (IV) en une dose unique journalière.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente