Mieux vivre l'HERPES
C'est aussi protéger LES AUTRES

L'HERPES Génital
CONSEILS PRATIQUES LORS DES POUSSEES

A FAIRE

  • S'abstenir de toute relation sexuelle
  • Consulter son médecin dès l'apparition des premiers symptômes.
  • Suivre un traitement adapté pour lutter contre la douleur et la contagion.
  • Se laver soigneusement les mains lorsqu'elles ont été en contact avec les lésions.
  • En parler avec son partenaire sexuel.
  • Garder les parties atteintes parfaitement propre. Laver les lésions à l'eau et au savon.
  • Sécher les parties atteintes. Le sèchoir à cheveux, à faible chaleur, aide à cicatriser.

    A EVITER

  • Se toucher les yeux : risque de contamination de l'oeil
  • Humecter ses lentilles avec sa salive : risque de contamination de l'oeil
  • Porter des vêtements serrés ou des sous-vêtements synthétiques qui gardent l'humidité
  • Gratter les lésions. Cela ralentit la cicatrisation et peut contaminer, par contact des mains, une autre région du corps.
  • Panser les lésions. L'air sec aide à cicatriser
  • Partager ou laisser traîner ses serviettes et gants de toilettes
  • Le contact avec personnes dont les défenses immunitaires sont diminuées : personnes atteintes d'eczéma, les femmes enceintes, les personnes ayant subi des greffes, sous chimiothérapie ou atteintes de SIDA
  • CONSEILS PRATIQUES EN DEHORS DES CRISES
  • Utiliser un préservatif car il peut y avoir des risques de contaminations en dehors des poussées. Le préservatif protège uniquement si les zones atteintes sont situées.
  • Réduite le stress et les tensions qui affaiblissent le système immunitaire
  • Dialoguer avec son partenaire. Il est inutile de se reprocher d'avoir attrapé l'herpès (augmentation du stress et donc des récurences).
  • Eviter les fortes expositions au soleil et les températures extrêmes. Utiliser un écran total.

  • L'HERPES LABIAL
    Bouton de fièvre

    CONSEILS PRATIQUES LORS DES POUSSEES

    Dès les premiers signes (picotement, démangeaison, sensation de brûlure,...
  • Pas de contact avec des bébés, des enfants et des personnes dont les défenses immunitaires sont affaiblies : personnes atteintes d'eczéma, les femmes enceintes, les personnes ayant subi des greffes, sous chimiothérapie ou atteintes de SIDA
  • Pas de baiser sur la bouche comme sur la peau
  • Pas contact bouche-sexe car il ya risque de transmission vers les organes sexuels
  • Ne pas toucher la lésion : le doigt peut transmettre le virus sur d'autres parties du coprs (oeil, sexe, peau, musqueuse, etc...)
  • Retour au Sommaire