guide1 herpes
GUIDE PRATIQUE N°2
HERPES ET GROSSESSE :
avant tout préserver BEBE

Ce guide pratique de l'Association Herpès s'adresse particulièrement aux
FEMMES ENCEINTES ET JEUNES MAMANS, porteuses ou non du virus.
Il a pour objectif de leur apporter les informations nécessaires
pour éviter une éventuelle transmission au foetus ou au nourrisson




L'HERPES EST UNE MALADIE VIRALE
En France, on estime qu'environ 10 millions de personnes sont touchées par l'Herpès, à des degrés divers et des locations diverses.
L'herpès est une maladie virale contagieuse.
L'herpès labial
est très répandu, car sa transmission peut se faire par un simple baiser.
L'herpès génital quand à lui se transmet lors d'un rapport sexuel. C'est une Maladie sexuellement transmissible

Une fois contracté, le virus de l'herpès reste à vie dans l'organisme. Il réapparait lors de poussées dont le rythme et l'intensité sont variables d'une personne à l'autre. On peut apprendre à contrôler les effets de l'herpès, mais on ne s'en débarrasse jamais complètement.

Il existe deux types de virus responsables de l'herpès :
Le virus de type 1 responsable de la majorité des herpès situés au dessus de la taille. C'est l'herpès labial classiquement dénommé " bouton de fièvre ". Il peut également se développer sur d'autres parties du visage comme les yeux, le menton, le nez ou les doigts.
Le virus de type 2 responsable le plus souvent de l'herpès génital c'est à dire celui qui touche les organes sexuels. Il peut également se développer sur les fesses et les cuisses.

FOETUS ET NOURRISSON : ATTENTION DANGER
Il existe des populations dites " à risques " dont le système de défenses immunitaires affaibli ne permet pas de lutter efficacement contre le virus. Le contact avec la maladie peut, dans certains cas, avoir de graves répercussions sur la santé et mettre la vie en danger.
C'est le cas du foetus et du nourrisson qui ont un système immunitaire encore immature

La contamination peut se faire :
Pendant la grossesse, lorsque l'organisme de la future maman rencontre pour la première fois le virus de l'herpès. Le virus passe par le sang maternel et peut parfois atteindre le foetus.
Au moment de l'accouchement . La présence du virus dans les sécrétions vaginales peut contaminer le bébé lors du passage par les voies génitales
Après la naissance. Le bébé peut être contaminé par un simple baiser d'une personne atteinte d'herpès labial.

LA CONTAMINATION PENDANT LA GROSSESSE
et au moment de l'ACCOUCHEMENT

Les risques d'une éventuelle transmission au foetus sont variables.il dépendent de plusieurs facteurs :
---- La date à laquelle le virus a été contracté pour la première fois
---- La fréquence des crises d'herpès
---- Et, bien sûr, la conscience ou non de la maladie par le femme enceinte qui peut être porteuse du virus, donc contagieuse, et l'ignorer car aucun symptôme n'aura jamais été détecté (ou signalé)

SI LE PREMIER CONTACT AVEC LE VIRUS EST ANTERIEUR A LA GROSSESSE...
Dans ce cas le risque pour le foetus de développer une infection herpétique est difficilement estimable.
Il est considérablement limité si l'obstétricien est au courant des antécédents des parents.
Des mesures de prévention et des traitements seront nécessaires, instaurés pendant la grossesse et au moment de l'accouchement. (Voir mise à jour de Février 1999 Grossesse et Herpès)
L'obstétricien pourra éventuellement décider d'une césarienne.

SI LE PREMIER CONTACT AVEC LE VIRUS A LIEU AU COURS DE LA GROSSESSE
Bien que très rare, cette situation où la femme développe pour la première fois de sa vie un herpès pendant la grossesse représente le risque de transmission à l'accouchement le plus grand, ce qui peut être grave pour le nouveau-né
Il est donc important de reconnaître une première poussée au cours de la grossesse et de prévenir rapidement le médecin qui suit la grossesse. L'accouchement sera ainsi entouré de toutes les précautions nécessaires et le nouveau-né pourra être traité si besoin dés sa naissance.

S'IL N'Y A JAMAIS EU DE CRISE D'HERPES...
Les risques ne sont malheureusement pas totalement écartés
En effet, certaines personnes peuvent avoir été en contact avec le virus et ne jamais développer de symptômes d'herpès (ou trop insignifiants pour avoir necessité une consultation).
Des émissions de virus peuvent avoir lieu sans aucun signe
Malgré cette absence de symptôme, le risque de contagiosité de la mère vers l'enfant demeure possible. Atteint dés sa naissance, c'est le bébé qui revèle l'herpès génital de la maman.
Le diagnostic d'herpès du bébé à la naissance est fait très rapidement et des traitements sont immédiatement donnés à l'enfant.

COMMENT DIMINUER LES RISQUES DE
CONTAMINATION APRES L'ACCOUCHEMENT

Lors des premiers jours de la vie, le nourrisson est vulnérable car son système de défenses immunitaires est encore immature et mal armé pour lutter contre certaines maladies.
A ce stade, la contamination du bébé par le virus de l'herpès peut se faire par le baiser d'une personne porteuse d'un herpès labial (bouton de fièvre). Les conséquences peuvent être graves pour le nourrisson.
Il est donc primordial de respecter certaines mesures d'hygiène dés la naissance

HYGIENE REDOUBLEE POUR PRESERVER BEBE
Il est important que les équipes obstétricales et pédiatriques soient informées des éventuels antécédents d'herpès du couple. Des mesures spécifiques de prévention seront alors instaurées lors des premiers soins du bébé.

Les parents et toute personne en contact avec l'enfant doivent systématiquement :
---- Se laver soigneusement les mains avant de prendre l'enfant
---- Séparer leurs serviettes et gants de toilette de ceux du bébé
---- Eviter absolument d'embrasser l'enfant si un bouton de fièvre apparaît.

QUAND CONSULTER RAPIDEMENT VOTRE MEDECIN TRAITANT

Sommaire Herpès Association
Sommaire FMC