LES FRANCAIS ET L'HERPES
ETAT DES LIEUX EN 1998

Enquête nationale Louis Harris Médical
pour l'Association Herpès


10 000 personnes représentatives de la population française agée de plus de 15 ans ont été interrogées durant le mois de janvier 1998

PRINCIPAUX RESULTATS

Une maladie trés mal connue
  • Seulement 5% des français citent l'herpés comme une maladie virale contagieuse et 7%, l'herpés génital comme une maladie sexuellement transmissible (connaissance spontanée)
  • Seulement 34% des personnes atteintes d'herpès génital savent l'avoir contracté à la suite de relations sexuelles.
  • Des précautions insuffisantes
  • 37% des personnes atteintes d'herpès génital continuent à avoir des rapports sexuels pendant les crises
  • 49% des personnes atteintes n'utilisent jamais de préservatif.
  • Des répercussions importantes
  • 59% des personnes souffrant d'herpès génital éprouvent des difficultés dans leur vie sexuelle et 46% dans leur vie de couple plus généralement
  • Un sujet tabou. Le rôle cle du conseil médical
  • On parle moins à son partenaire (43%) qu'à son médecin (61%)
  • La volonté d'en savoir plus
  • 82% des interviewés souhaitent davantage d'information sur l'herpès génital.
  • 42% souhaitent savoir la " façon dont on l'attrappe "
  • 40% souhaitent connaître " la façon d'éviter que le problème revienne "
  • Retour Sommaire