Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
DOULEURS ANALES AIGUËS

THROMBOSE HEMORROÏDAIRE AIGUË

Thrombose d'un plexus veineux.

SEMIOLOGIE
Douleur anale intense, brutale ( ++ post-partum).
---- Dans la forme externe (sous-cutanée) : tuméfaction externe bleutée ou noyée dans une réaction oedémateuse intense.
---- Dans la forme interne (canalaire), il existe généralement un prolapsus avec étranglement d'un ou plusieurs paquets hémorroïdaires. Les formes internes pures sont rares.

TRAITEMENT
---- Injection sous cutanée d'un anesthésique XYLOCAÏNE adrénalinée 1% ou MARCAÏNE 0,25% éventuellement associée à 500 UI de HYALURONIDASE
---- Les formes externes simples (sans oedème) peuvent bénéficier d'une incision radiée en regard du caillot avec élimination du thrombus et soins locaux à la BETADINE
---- Les formes canalaires doivent bénéficier d'une consultation spécialisée en urgence voire d'une hospitalisation.
On associera :
---- Antalgiques +++ (
Niveau 2/3)
---- AINS
---- Toniques veineux à forte dose
---- Traitement de la constipation

FISSURE ANALE

SEMIOLOGIE
---- Douleur intense lors de la défécation pouvant réapparaitre qques heures plus tard
---- Ulcération triangulaire (à base externe)
Il existe généralement uns constipation associée. Les fissures anciennes sont moins douloureuses.

TRAITEMENT
---- Titanoréïne suppo après les selles et FLAGYL cp gynécologique le soir au coucher (dans l'anus) associé à du Protolog pommade plusieurs fois par jour
---- Injection sous fissuraire de XYLOCAINE 1% ou MARCAÏNE 0,25% si la douleur est trés intense.
---- XYLOCAIÏNE visqueuse aprés les selles pendant qques jours
---- Antalgiques (
Niveau 2/3)
---- Régularisation du transit 5FORLAX? DUPHALAC, etc...)
---- Aplication locale plusieurs fois par jours MYTOSYL, MADECASSOL, JONCTUM
Le traitement chirurgical doit être envisagé en cas de fissure hyperalgique ou d'echec du trt médical

NB
De principe, évoquer une maladie de CROHN, une ulcération vénérienne, (syphillis, Herpes, CMV, HIV), eczéma, psoriasis, cancer anal

.
ABCES DE LA MARGE ANALE

C'est généralement l'acutisation infectieuse d'une fistule anale connue ou pas (90%).
Le risque local d'atteinte sphinctérienne (voire de septicémie) est important chez des patients immunodéprimés ou diabétiques

SEMIOLOGIE
---- Tuméfaction inflammatoire péri-anale trés douloureuse
---- Trés souvent fièvre associée +/- écoulement purulent.
Dans la forme intracanalaire, la tuméfaction n'est visible que par anuscopie (éventuellemnt sous anesthésie générale )

TRAITEMENT
Toujours chirurgical : mise à plat et recherche/trt de la fistule sous antibiothérapie active sur les anaérobies. (AUGMENTIN° 3 g/J+/- TIBERAL° 1,5 g/j)

NB
Les autres causes et diagnostic différentiels :
---- Surinfection d'une
fissure anale
---- Furoncles / Anthrax / Hydrosanédite
---- Infection d'un kyste du sinus pilonidal
---- Maladie de Crohn mais la douleur est généralement peu importante
---- Cancer de l'anus
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente