Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Varices Pelviennes - Congestion pelvienne:
Les 56es Journées Internationales Francophones d'Angeiologie (2004)

Voir également Les douleurs pelviennes

La congestion pelvienne veineuse est trop peu intégrée à l'exploration des syndromes douloureux pelviens non spécifiques. L'association avec une maladie veineuse chronique est fréquente.

Une enquête réalisée par 359 gynécologues a inclus 5 557 patientes, dont 1 526 (27,5 %) consultaient pour douleurs pelviennes.
Des varices pelviennes ont été détectées chez 255 femmes (16,7 %) et seulement suspectées chez 671 (44 %)

Elles sont donc fréquentes, très invalidantes et pourtant méconnues et surviennent le plus souvent au décours d'une grossesse concernent en France 15% des femmes âgées de 18 à 50 ans.

SEMIOLOGIE
Le caractère de la douleur est essentiel : il s'agit d'une douleur pelvienne diffuse, variable dans son intensité et son irradiation. Elle débute souvent le matin et se majore progressivement à la station debout, aux efforts, à la marche. Parmi les divers facteurs d'intensification de la douleur le plus important est certainement la position debout.
---- Sensation de pesanteurs pelviennes
---- souffrances plus prolongées, plus chroniques
---- douleurs majorées par la station debout
---- dysménorrhées ; dyspareunies ; dysuries
---- Maladie veineuse des membres inférieurs

Ces chiffres montrent que la découverte de syndrome douloureux pelvien chez une femme qui présente une maladie veineuse doit conduire à une recherche de varices pelviennes par écho-Doppler.

TRAITEMENT

Les phlébotoniques
En première intention, il est licite de prescrires des phlébotoniques en cure prolongée.
Une contention veineuse des MIF peut être utile.

Le traitement médical d'épreuve par phlébotoniques est susceptible d'entraîner une amélioration dans deux cas sur trois et permet de rattacher les douleurs pelviennes à une cause vasculaire.

Lorsque la congestion est associée à des signes inflammatoires les veinotoniques peuvent être associés aux anti-inflammatoires.
Les syndromes douloureux pelviens cycliques où la douleur de type spasmodique survient en période prémenstruelle ou téléméniale (c'est-à-dire en cours ou en fin de menstruation) sont généralement dues à la congestion pelvienne menstruelle physiologique. Cette hypercongestion atteint plus électivement les jeunes filles au terrain veineux déjà déficient, souvent héréditaire.

Le traitement par embolisation
Mis au point par le Dr Milka Greiner, il consiste à boucher les veines par l'injection de microparticules biologiquement inertes par voie percutanée au cours d'une hospitalisation de quelques heures mais nécessite une maîtrise de toutes les techniques d'embolisation.
Elle est réalisée par un radiologue interventionnel
Pour le Dr M. Greiner, les résultats sont remarquables: les douleurs disparaissant au bout de quinze jours à trois semaines, à condition que le traitement soit complet et que l'indication soit bien posée.

Pour en savoir plus : LE SYNDROME DE CONGESTION VEINEUSE PELVIENNE P. BLANCHEMAISON http://www.phlebologie.com/fr/html/bref/1996/3-1996.html
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente