Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF DE LA MENOPAUSE - THS
Dernier rebondissement 06/2004

Résultats rendus public à la faculté de médecine de Xavier-Bichat
Option/bio N° 331 14 juin 2004

Les travaux de l'équipe du Dr Clavel-Chapelon (Institut Gustave Roussy, Villejuif) tendent à démonter que le risque de cancer du sein est surtout lié aux progestatifs de synthèse (+ 40%).

Les femmes traitées par de la progestérone naturelle micronisée n'ont pas plus de risque de developper un cancer du sein que les femmes non traitées
Revoir
  • THS : Nouvelle mise au point de l'Afssaps Décembre 2003 [Lire]
  • THS : parlons chiffre ! Le risque, même faible, doit être expliqué. [Lire]
  • MAJ 11/2004
    Une nouvelle étude du THS tel qu'il se pratique en France apporte une confirmation de "cette particularite française".
    Cet essai, E3N (Etude épidémiologique auprès des femmes de la Mutuelle générale de l'éducation nationale MGEN), a porté sur 100.000 femmes, dont 54.584 femmes ménopausées, qui auparavant n'avaient jamais suivi de THS.
    Aucune augmentation du risque de cancer du sein n'est observée avec l'association oestrogène cutané et progestérone naturelle micronisée
    Ce dernier traitement, très largement prescrit aux Françaises est donc préférable. [Lire]
    Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente