PUBERTE PRECOCE

En construction...

La puberté précoce se définit comme l'apparition des caractères sexuels secondaires avant l'âge de 9 ans chez la fille, et avant l'âge de 10 ans chez le garçon. La puberté précoce est 9 fois plus fréquente chez la fille que chez le garçon, mais contrairement à celui-ci, elle est rarement lésionnelle (6 % des cas). La vraie puberté précoce est isosexuelle, en rapport avec un trouble primitif de l'axe hypothalamo-hypophysaire. Les fausses pubertés précoces sont iso ou hétéro-sexuelles en rapport avec un trouble primitif des gonades ou des surrénales. Ainsi, outre l'échographie pelvienne chez la fille, qui permet d'affirmer rapidement le diagnostic de puberté précoce sur l'aspect des organes génitaux internes, l'imagerie est fondamentale dans le diagnostic étiologique.
Voir également : la puberté féminine

L'échographie permet de plus très rarement de découvrir une tumeur primitive secrétante de l'ovaire responsable de la puberté précoce. Une exploration de l'encéphale (TDM ou IRM) est systématique, surtout à la recherche d'une tumeur, en particulier un hamartome siégeant dans la citerne interpédonculaire.

DEFINITION
Développement des caractères sexuels avant 8 ans, le plus souvent par sécrétion trop précoce de stéroïdes sexuels. Elles sont responsables de petites tailles < 150 cm. 5 fois plus fréquente chez la fille et idiopatique à 70 %
Chez le garçon, les rares pubertés centrales sont tumorales] dans 70 % des cas.

NB: Vérifier qu'il s'agit d'une véritable puberté et non d'un développement isolé des seins (thélarche) ou de la pilosté pubienne (pubarche) : cfm adrenarche

Voir également en pédiatrie : Les troubles de la puberté +++


Fiche 2/3 Cherche:ESC=Abandon F2=Précédent F3=Suivant F4=Mod F10=Fin Titre [PUBERTE PRECOCE 1 ] Code1 [GEN ] Code2 [PED ] Clé 1 [PUBERTE ] Clé 5 [KO* ] Clé 2 [PRECOCE ] Clé 6 [SOPK ] Clé 3 [ANDROGENIE E] Clé 7 [DYSTROPHIE ] Clé 4 [KYSTES OVAIRES ] Clé 8 [OVAIRE ] Mémo [ ] [ORIGINE ] [ Centrale par activation axe hypothalamo hypophysaire: 70 %] [ ] [Périphérique (pseudopuberté précoce) par sécrétion hormonale] [sans activation de l'axe hypopthalamo-phypophysaire: 30% ] [(Tumeur hypothalamo-hypophyasaire, séquelles de méningite, ] [hydrocéphalie, irradiation pour trt d'une LAL et Tumeur ] [ovariennes) ou autonomie ovarienne/testiculiare idiopatique ] [ ] [SEMIOLOGIE: ] [ Développement des seins, pilosité pubienne ] [ Hyperandrogénie clinique ( acné, hirsutisme, hyperséborrhé ] [ ++ maladie polykystique des ovaires avec ensuite ] [ stérilité, hypertrichose ( cf SPOK) ] Fiche 2/3 Cherche:ESC=Abandon F2=Précédent F3=Suivant F4=Mod F10=Fin Titre [PUBERTE PRECOCE 1 ] Code1 [GEN ] Code2 [PED ] Clé 1 [PUBERTE ] Clé 5 [KO* ] Clé 2 [PRECOCE ] Clé 6 [SOPK ] Clé 3 [ANDROGENIE E] Clé 7 [DYSTROPHIE ] Clé 4 [KYSTES OVAIRES ] Clé 8 [OVAIRE ] Mémo [ ] [ Mais ce peut être une étape transitoire de le maturation ] [du fonctionnement ovarien (cfm adrenarche) ] [ ] [BIOLOGIE ] [ FSH, LH, Béta-oestradiol, testostérone, prolactinémie ] [ Delta 4-androsténedione ++ ] [ Echographie Utérus, ovaire, surrénales ] [ Age osseux: avance considérable/âge chronologique ] [ Test LH-RH confirme activation axe H0HPhys ( Pic LH > Pic ] [ FSH) ++++++++ ( l'inverse chez l'enfant impubère) ] [ Réponse nulle dans rares autonomies ovoariennes ou ] [ testiculaire) ] [ IRM cérébrale ++++ ] [ Il faut explorer la sécrétion de GH chez ces enfants en particulier ceux dont les caractères sexuels II apparaissent sans accélération de taille. [TRT ] [ Trt étiologique dans les formes périphériques ] [ Trt de la tumeur / Abstention si Hamartome ] [ Analogue LH-RH ( cf LHRH) dans les puberté précoce vraie ] [pendant 2 ans au moins et jusqu'à âge osseux de 12 ans ] [ ] [ TESTOLACTONE : puberté précoce avec autonomie ovarienne ou] [testiculaire. Cette moléculez bloque synthèse des stéroïdes] [sexuels par les gonades. ] Fiche 2/3