Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
MUTILATIONS GENITALES FEMININES
En France, on estime que 60 000 femmes et fillettes sont mutilées ou menacées de l'être

Le caractère coutumier des pratiques de mutilations génitales féminines
ne leur accorde pas un caractère sacré et immuable .

En France comme dans de nombreux pays,
elles tombent sous le coup de la Loi
pour "coups et blessures volontaires".


CLASSIFICATION OMS 1996)
  • Type 1 : circoncision féminine.
    Excision du capuchon clitoridien souvent associée à une clitoridectomie partielle (80% des pratiques en Afrique Noire)
  • Type 2 : excision ou clitoridectomie.
    Résection de la hampe du clitoris et, de façon partielle ou totale, des petites lèvres
  • Type 3 : infibulation
    Résection de la hampe du clitoris, des petites lèvres et suture des grandes lèvres pour fermer l'orifice vulvo-vaginal
  • Autres procédés
    Scarification, cautérisation du clitoris, grattage de l'orifice vaginal ou incision du vagin, introcision ou épisitomie coutumière
L'Académie Nationale de Médecine prend fait et cause contre ces mutilations, elle souligne le caractère criminel vis à vis de la Loi française et pèse de tout son poids pour que les actes de correction chirurgicale soient inscrits à la nomenclature.

Une mutilation génitale a souvent des conséquences gynécologiques, sexuelles et urinaires
Les complications obstéricales (déchirures vulvovaginales) sont fréquentes dans un contexte de dystocies souvent rencontrées

LA CHIRURGIE REPARATRICE

Le Docteur Pierre FOLDES, chirurgien urologue à Médecins du Monde a mis au point une technique de réparation du clitoris.
Cette technique "simple, accessible, remboursée par la Sécurité sociale se pratique en moins d'une heure".

Le clitoris est en effet plus long que la parie visible [Lire]. Il est alors possible, à partir de la partie interne , reconstruire une partie externe trés sensible, avec disparition des douleurs et accès à un orgasme interdit jusque là.

Contact : Dr Pierre Foldès.
Clinique Louis XIV. Saint Germain-en-Laye
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente