Les sept « idées simples » sur le traitement de la ménopause
Dr A. Ohayon - Femiweb.com

  1. L'effondrement d'une fonction hormonale
    La période de la ménopause se caractérise par l'arrêt de la fonction sécrétoire ovarienne et la carence hormonale sexuelle qui en résulte.

  2. L'utilité des hormones sexuelles
    Les tissus de l'organisme, pratiquement tous les tissus, intègrent dans leur fonctionnement une petite place pour une intervention des hormones sexuelles. Quand celles ci viennent à manquer, c'est l'ensemble de ces métabolismes qui est perturbé.

  3. Les avantages du traitement hormonal substitutif
    Il présente, pour la patiente, des avantages, des bénéfices clairement démontrés :
    ---- Les processus d'ostéoporose sont nettement ralentis.
    ---- Les maladies cardio vasculaires surviennent dans des proportions moindres chez les femmes traitées.
    ---- L'apparition d'éventuelles démences séniles ou de la maladie d'Alzheimer est retardée.
    ---- Le moral est meilleur et les troubles thymiques moins fréquents.
    ---- Les processus dégénératifs de la peau et les muscles sont ralentis.

  4. Les risques
    La prise du traitement hormonal substitutif comporte des risques.
    Le pourcentage des cancers du sein augmente très légèrement tout au long des années de prise. Cette augmentation touche toutes les catégories de femmes, y compris celles qui n'ont pas de facteur génétiques. Cette augmentation n'est pas due à une fréquence accrue de la surveillance.
    Les études outre atlantique ont calculé une augmentation de 8% par an du risque relatif, ce qui correspond à une augmentation du risque absolu de 1,5% pour une femme de 60 ans traitée 5 ans par oestrogènes et progestérone. Par contre, 5 ans d'un traitement par les oestrogènes seuls ne l'augmente " que " de 0,4 %.

  5. Les contre indications
    Le traitement hormonal est contre indiqué dans certaines circonstances.
    ---- Antécédent ou néoplasie en cours de la cavité utérine ou du sein.
    ---- Hyperplasie mammaire, doute diagnostic en sénologie.
    ---- Saignements génitaux inexpliqués.

  6. La qualité des informations disponibles
    Les informations dont dispose le grand public ne sont pas toujours de qualité.
    Les journaux féminins suivent parfois des modes, adhèrent à des produits dont l'intérêt n'est pas toujours démontré. L'attrait de la nouveauté, l'apparence, le packaging, l'origine prétendument naturelle des produits et leur supposée innocuité font parfois interrompre des traitements bien tolérés.
    Nous devons intervenir et remplir notre rôle d'information et de conseil en la matière.
    Nous devons leur faire savoir que les témoignages des copines et des voisines ne reflètent pas nécessairement leurs réactions futures à l'instauration du traitement.
    Nous devons expliquer les avantages et les inconvénients des formes galéniques, comprimés, gels, patch présentes sur le marché.

  7. Le caractère "physiologique » du phénomène
    L'argument de respect de la nature et de l'utilité éventuelle de ce " repos " hormonal ne tient pas devant notre observation quotidienne de l'état de santé global des personnes qui ont laissé faire mère nature.
    Cet arrêt des sécrétions ovariennes n'est rien moins qu'un processus dégénératif parmi d'autres. C'en est un, par contre, qui est facile à corriger. Il est de notre devoir de ne pas les laisser se détourner de cette solution sans y être contraint. On ne refuse pas une laine en hiver.


Accueil Nouveautéswbm@esculape.com Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente