Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
JASMINELLE ®
La contraception autrement

Christian Fossat, Polyclinique de la Guadeloupe, Pointe à Pitre.
D'après les communications des Dr Brigitte Letombe, Pr Jean-Michel Foidart et Pr Dominique Dallay.
Newsletter Spéciale
XXèmes Journées Pyrénéennes de Gynécologie Tarbes - 6 et 7 octobre 2006
Par aimable autorisation de


Revoir : Jasmine ° (2002) [Lire]
Revoir les réserves lors de la commercialisation de Jasmine ° [Lire]

Favoriser l’acceptation et l’observance de la première pilule en inventant la contraception de demain

La contraception de prédilection de l’adolescente est la pilule estroprogestative: efficacité, facilité de prise, discrétion et intérêts thérapeutiques au long cours ont fait de cette méthode la référence en France et en Europe. D’autre part les études épidémiologiques à grande échelle ont montré que les contraceptifs oraux estroprogestatifs apportaient un certain nombre de bénéfices thérapeutiques : baisse de la fréquence des kystes fonctionnels ovariens, des mastopathies bénignes, des infections utéro-annexielles, des grossesses extrautérines, des cancers de l’ovaire, de l’endomètre, du colon. Il a par ailleurs été montré que les estroprogestatifs n’ont pas d’effets délétères au long cours sur la masse osseuse, ce qui reste d’ailleurs une inconnue en ce qui concerne la contraception orale par progestatif seul.

Comment aller encore plus loin dans l’acceptation de cette contraception, en particulier chez les jeunes femmes, chez qui elle peut être parfois banalisée, voire passée de mode ?

Les adolescentes d’aujourd’hui ont besoin de s’approprier ce qu’elles consomment en y trouvant un ou plusieurs bénéfices concrets. La pilule contraceptive n’échappe pas à ce phénomène, et il importe de montrer aux jeunes femmes tout l’intérêt que peut représenter pour elles une contraception moderne. Bien entendu toutes les pilules ne se ressemblent pas et n’apporteront pas les mêmes « services ».

Or, la plupart des anciennes pilules sont des dérivés de la 19 notestostérones, desquelles on attend surtout une bonne efficacité et une tolérance générale acceptable. Plus récemment est apparue une nouvelle génération de molécule non pas dérivée de la 19 nortéstostérone mais de la 17 alpha spirolactone, la drospirénone.

Cette nouvelle génération de produit apporte les services « standards » de tous les contraceptifs au niveau efficacité, tolérance générale et gynécologique, mais surtout amène des bénéfices additionnels sur la qualité de vie, qui sont réclamés par les nouvelles générations de patientes.

Ces bénéfices sont apportés par les propriétés de la drospirénone, qui possède un profil pharmacologique proche de la progestérone naturelle : elle est dépourvue d’activité estrogénique et glucocorticoïde, ou antiglucocorticoïde, mais possède une activité progestomimétique et antigonadotrope, communes à tous les progestatifs utilisés en contraception orale. Surtout, elle possède des propriétés anti-androgéniques et une légère activité anti-minéralocorticoïde, qui lui est spécifique.

Grâce à ces propriétés, la drospirénone, contenue dans Jasmine et maintenant Jasminelle, permet d’envisager la contraception d’une nouvelle manière. Les femmes peuvent désormais bénéficier de pilules qui, au-delà de l’effet contraceptif et de l’intérêt thérapeutique apportés par tous les contraceptifs oraux, offrent des bénéfices additionnels sur le confort de vie en agissant sur la qualité de peau et sur une moindre rétention hydrosodée.

Par ailleurs, l’effet antiminéralocorticoïde de la drospirénone apporte de nouvelles perspectives dans la tolérance métabolique au long cours. De structure moléculaire proche de la spironolactone, la drospirénone inhibe de façon compétitive les effets de l’aldostérone. Oelkers a prouvé que 2 mg de drospirénone modifient de façon significative les taux d’aldostérone plasmatique et l’activité rénine plasmatique, confirmant son effet antiminéralocorticoïde.

Or, l’intérêt des anti-aldostérone (et notamment de la spironolactone) est bien connu dans la prévention du risque cardio-vasculaire. Au cours d’une étude randomisée réalisée en double aveugle, il a été d’ailleurs été montré que la prise d’une association estroprogestative à la drospirénone s’accompagne d’une réduction modérée mais significative des chiffres tensionnels, quels que soient les doses d’éthinylestradiol associées, à l’inverse de ce qui est observé avec le comparateur au lévonorgestrel.

C’est dans ce contexte qu’est désormais commercialisée Jasminelle ®.

Composée de 20 microgrammes d’éthinylestradiol et 3 mg de drospirénone, avec un schéma classique de 21 jours de prise suivis de 7 jours d’arrêt. Elle a fait la preuve de son efficacité contraceptive avec un indice de pearl corrigé de 0,12. Le contrôle du cycle est comparable à celui d’une pilule contenant 20 mcg d’éthinylestradiol et 150 mcg de desogestrel. Après le succès mondial de sa grande soeur Jasmine, Jasminelle s’inscrit dans la baisse des doses voulues par le corps médical, qui fait un large usage des pilules à 20 µg, en particulier pour la première contraception des jeunes femmes.

En pratique, il est désormais possible de faire bénéficier les patientes des bénéfices supplémentaires de la drospirénone avec une dose modérée d’éthinylestradiol. Par ailleurs Jasminelle dispose d’une nouvelle forme de conditionnement, de type « portefeuille ». Moderne et discret, avec repères journaliers, il dispose en plus de conseils pratiques pour la prise de la pilule.

Nul doute que cette nouvelle pilule possède toutes les caractéristiques pour répondre aux exigences de plus en plus nombreuses des adolescentes d’aujourd’hui.

Références
1.DREES : Vilain : les interruptions volontaires de grossesses en Etudes et résultats n° 431, octobre 2005.
2.Oelkers : effects of a new oral contraceptive ; Clin. endocrinol. metab.1995 ; 80 (6) : 1816-21.
3.Huber J et al. Efficacy and tolerability of monophasic oral contraceptive containing ethinylestradiol and Drospirenone. Eur J Contracep Reprod Health care 2000 ; 5:25-34
.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente