Jasmine - drospirénone

Voir également l'avis de PRESCRIRE et d'autres agences du médicament : Cliquez ICI

La panoplie des pilules contraceptives est aujourd'hui assez vaste pour que chacune trouve celle qui lui convient le mieux.
Avec une efficacité de l'ordre de 99%, la pilule peut-elle encore mieux faire du côté des effets indésirables.

Cette fois, la nouveauté vient du progestatif.
Jusqu'à présent, les progestatifs de synthèse utilisés dans les pilules contraceptives étaient toujours dérivés de la testostérone. Celui qui entre dans la composition de la nouvelle pilule Jasmine s'appelle la drospirénone. Il est dérivé de la 17 alpha -spirolactone, et est très proche de la progestérone naturelle.

Il présenterait l'originalité de contrecarrer la désagréable sensation de gonflement, de ballonnement et de jambes lourdes provoquée par les estrogènes, toujours associés à un progestatif dans un contraceptif oral. Ce phénomène dit de rétention hydrosodée est ressenti par beaucoup de femmes sous pilule.

Dans la palette disponible, Jasmine limiterait la prise de poids et diminuerait les ballonnements, les sensations de jambes lourdes ainsi que le syndrome prémenstruel.

Voir également l'avis de PRESCRIRE et d'autres agences du médicament : Cliquez ICI

Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente