Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
QUAND FAUT-IL DEMANDER UN TEST HPV ?
Compte rendu par J.Christ HILD (56270 PLOEMEUR)d'une communication de
Christian Quéreux, lors de la dernière réunion du Collège des Gynéco-Médicaux à Nantes.
Texte complet : Newsletter professionnelle de http://pro.gyneweb.fr
d'octobre 2005

Par aimable autorisation

LES INDICATIONS DU TEST HPV

DANS LES ASC-US
Le Test HPV est indiqué dans les ASC-US et dans les ASC-US seulement et et le compte rendu du frottis doit accompagner la demande Il faut donc suivre la recommandation de l'ANAES .


Car si c'est par l'ASCUS qu'on arrive au Haut Grade, arrêtons de diaboliser le test HPV, il n'y a aucune urgence à poser un diagnostic."
Le test HPV n'a de seul intérêt que de savoir si devant un frottis anormal, il nous faut oui ou non surseoir à la colposcopie et le cas échéant à la biopsie. D'autre part, un test HPV ne peut être considéré comme pathologique, que s'il persiste plus d'un an, car son portage est fréquent, et sa clairance spontanée est la règle avant 30 ans.

DANS LA SURVEILLANCE DE CONISATION
Le test HPV est tout à fait justifié dans un cas particulier : SI LA RECOUPE EST NON IN SANO car sa négativation annonce la guérison avec une quasi certitude et sa positivation peut précéder la récidive.
Il est donc inutile de continuer à surveiller (de près) les conisées partielles, HPV NEG.

LES NON INDICATIONS DU TEST HPV
  • Dans les Asc-H, le test HPV est inutile car la question n'est pas, si "Oui ou non il existe un virus ?" mais bien si "Oui ou non il existe un Cancer " derrière- La décision est donc déjà prise, l'accès direct à la colposcopie est automatique

  • Dans les Hauts-Grades d'emblée Il est inutile pour la même raison car la prévalence du virus y est (par définition) de 100% et l'accès à la colposcopie et la biopsie ou la conisation est encore automatique

  • Dans les Bas-Grades, HPV est totalement inutile dans le frottis bas grade car la prévalence du virus y est supérieure à 80% et un bas grade cache 1 fois sur 3 un haut grade. Le HPV ne peut donc faire à lui seul le tri décisionnel e l'accès à la colposcopie diagnostique est encore une fois automatique.
    Reste à discuter le Frottis Bas Grade avec une Colpo Normale....
Extrait ANAES page 84

Évaluation de l’intérêt de la recherche des papillomavirus humains (HPV) dans le dépistage des lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l’utérus / Service évaluation des technologies – service évaluation économique / mai 2004

I. CONDUITE DIAGNOSTIQUE EN CAS D’ATYPIES DES CELLULES MALPIGHIENNES (ASC)

Une colposcopie est recommandée d’emblée en cas d’atypies des cellules malpighiennes ne permettant pas d’exclure une lésion malpighienne intra-épithéliale de haut grade (ASC-H) (grade B).

En cas d’atypies des cellules malpighiennes de signification indéterminée (ASC-US), 3 options sont possibles (grade B) :
  • soit une colposcopie d’emblée ;
  • soit un frottis de contrôle 6 mois plus tard : si au cours de ce frottis de contrôle les anomalies cytologiques ont disparu, une surveillance régulière est justifiée, nécessitant 2 frottis normaux à des intervalles de 12 mois, en raison du risque d’apparition secondaire d’un cancer. Si au cours de cette surveillance des anomalies cytologiques réapparaissent, une colposcopie est impérative, quels que soient leur sévérité et leur délai d’apparition ;
  • soit une recherche des HPV potentiellement oncogènes.
II. CONDUITE DIAGNOSTIQUE EN CAS DE LÉSIONS MALPIGHIENNES INTRAÉPITHÉLIALES DE BAS GRADE

La recherche des HPV potentiellement oncogènes n’est pas recommandée en première intention dans la prise en charge des lésions malpighiennes intra-épithéliales de bas grade car cette recherche est positive dans plus de 80 % de ces lésions (grade B).

III. CONDUITE DIAGNOSTIQUE EN CAS DE FROTTIS AVEC ANOMALIES GLANDULAIRES

Quelles que soient les anomalies des cellules glandulaires, une colposcopie avec biopsie dirigée et/ou curetage de l’endocol est recommandée (grade B). Si les anomalies des cellules glandulaires sont de type endométrial, un contrôle histologique de l’endomètre est recommandé.

Si ces examens sont normaux :
  • en cas d’atypies des cellules glandulaires (endocervicales, endométriales ou sans autre précision), il est recommandé de refaire un frottis à 6 mois ;
  • en cas d’anomalies cytologiques de type adénocarcinome in situ (AIS) ou adénocarcinome (endocervical, endométrial ou d’origine non précisée) ou suggérant une néoplasie, une conisation diagnostique associée à un curetage de l’endomètre est recommandée.
La place de la recherche des HPV est insuffisamment documentée dans la prise en charge des atypies des cellules glandulaires.
.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente