Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Le valaciclovir (Zelitrex ®) permet de réduire
le risque de transmission de l’herpès génital

Corey L. et al. Once-daily valacyclovir to reduce the risk of transmission of genital herpes. NEJM, Janvier 2004, 350: 11-20
http://www.uvp5.univ-paris5.fr/MED-INFO-MP5/AC/ArchivesRev.asp?Rev=36

Un essai contrôlé mené auprès de 1484 couples hétérosexuels chez lesquels un des partenaires présentait un herpès génital, montre que le valaciclovir (Zelitrex ®), donné à raison de 500mg une fois/jour, permet de réduire le risque de transmission du virus de l’herpès de type 2 (HSV2) au partenaire exposé (initialement non infecté).

Après huit mois d’essai, le pourcentage de séroconversion était de 1,9 % dans le groupe valaciclovir versus 3,6 % dans le groupe placebo ; 0.5% des partenaires exposés avaient présenté des manifestations cliniques d’infection herpétique dans le groupe valaciclovir contre 2.2% dans le groupe placebo.

Le taux de récurrence d’herpès génital durant l’étude chez les partenaires source était de 0.11/mois dans le groupe valaciclovir contre 0.40/mois dans le groupe placebo.

Dans un sous-groupe de sujets source, l’ADN viral a été recherché tous les jours durant 2 mois sur des échantillons de sécrétions génitales. La présence d’ADN a été détectée dans 2.9% des prélèvements des sujets du groupe valaciclovir contre 10.8% dans le groupe placebo. La possibilité d’une transmission de souches virales résistantes aux partenaires exposés a été évaluée sur un petit nombre d’isolats viraux et n’a montré aucune diminution de la sensibilité à l’aciclovir (le valaciclovir étant l'ester de la L-valine et de l'aciclovir qui est l'antiviral actif).

Les implications cliniques de ces données sont telles que la FDA a donné sont approbation pour l’indication du valaciclovir dans la prévention de la transmission sexuelle de l’infection herpétique.
.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente