Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Tous les textes - FMC
Sommaire général
Page précédente
Grossesse et Pyélonéphrite
Protocoles d’Obstétrique
Fédération de Gynécologie-Obstétrique des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg
MAJ: Décembre 2005 - Mars 2015
Source : http://www.gynepro.fr

NB NB NB
Ce protocole n'est donné qu'à titre indicatif
L'hospitalisation en urgence est la seule démarche logique

MAJ 2015
Grossesse et infections urinaires (SPILF 2015)
[Lire]

1. Bilan

* bilan d’admission + CRP
* uroculture, hémoculture si température > 38,5 °C
* échographie rénale à la recherche de lithiase . Toute obstruction des voies urinaires hautes, impose un avis urologique et la discussion d’une mise en place d’une sonde double-J.

2. Traitement

Antibiothérapie

Voir MAJ 2015 [Lire]

* Céfotaxime (Claforan®) 3x1g IV poursuivi jusqu’à 48H d’apyrexie avec contrôle d’uroculture à 48 heures.
Relais per os par Oroken® 200 à raison de : 1 cp matin et soir pendant 14 jours avec contrôle de l’uroculture 48 heures après l’arrêt.

S’il existe le moindre doute ou qu’une Listéria ne peut être éliminée, associer Clamoxyl 3X 2 g/j au céfotaxime (Claforan®)

Si la clinique ne s'améliore pas à 48H, on associera en fonction de l’antibiogramme un aminoglycoside type Nétromycine (4-6mg/kg/24h), sans dépasser 5 j de traitement.

Réhydratation.

Il est bon , même si la patiente n’est pas à jeun d ‘infuser 2 litres/j de Compensal 5% et de lui dire de boire beaucoup.

L’apparition des premiers signes de choc septique : tachycardie, polypnée, tension artérielle pincée impose la surveillance de la diurèse, un remplissage par soluté de Ringer et un éventuel transfert en réanimation .
.
Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Tous les textes - FMC
Sommaire général
Page précédente