Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Diabète et grossesse
Comparaison entre un sulfamide et l'insuline
A comparison of glyburide an insulin in women with gestational diabetes mellitus. Langer O, Conway DL, Berkus MD, Xenakis EM, Gonzales O.
N Engl J Med 2000 Oct 19;343(16):1134-1138.

Classiquement, le traitement du diabète pendant la grossesse ( qu'il soit antérieur ou simplement gestationnel) passe par l'utilisation d'insuline en 2 ou 3 injections journalières ([Lire].
En effet, par crainte d'une tératogénicité des sulfonylurées ou d'une hypoglycémie néonatale existe.

Une étude des Department of Obstetrics and Gynecology, St. Luke's-Roosevelt Hospital Center, New York et du Department of Obstetrics and Gynecology, University of Texas Health Science Center at San Antonio, San Antonio a démontré qu'il n'y avait pas de différence entre les deux traitements aussi bien pour les taux de glucose que pour l'hémoglobine glycosylée.
La conclusion des auteurs est que l'on peut utiliser sans danger le glibenclamide comme alternative à l'insuline dans le traitement du diabète gestationnel.

L'étude portait sur 404 femmes âgées entre 18 et 40 ans souffrant d'un diabète gestationnel modéré, ne répondant pas à un régime, traitées entre 11 et 33 semaine de façon randomisée par insuline ou par glibenclamide (Daonil ®).

Les objectifs de l'étude étaient premièrement d'obtenir un bon contrôle du diabète et deuxièmement de déterminer les complications maternelles et néonatales.

  • Les glycémies moyennes sur une semaine avant traitement étaient de 6,4 ± 1,1 mmol/l dans le groupe traité par sulfonylurée et de 6,5 ± 1,2 mmol/l dans le groupe sous insuline.
  • Les taux sériques moyens pendant le traitement étaient de 5,9 ± 0,9mmol/l pour le glyburide et de 5,9 ± 1,0 mmol/l pour l'insuline.
  • Parmi les femmes du groupe des sulfonylurée, 8 (4 %) ont nécessité un passage à l'insuline.
  • L'hémoglobine glycosylée est restée stable et comparable dans les deux groupes de l'étude.
  • Les taux de prééclampsie (6 % dans les deux groupes) et de césariennes (23 % contre 24 %) étaient similaires dans les deux groupes.
  • L'étude n'a pas mis en évidence de différence significative entre les deux groupes en ce qui concerne une grande taille des enfants pour l'âge gestationnel (³ 90e percentile), la macrosomie (poids de naissance de 4 000 g ou plus), les complications pulmonaires, l'hypoglycémie, l'admission aux soins intensifs ou les anomalies fœtales.

    La conclusion des auteurs est que l'on peut utiliser sans danger le glibenclamide comme alternative à l'insuline dans le traitement du diabète gestationnel.

    Source : O. Langer, Department of Obstetrics and Gynecology, St. Luke's-Roosevelt Hospital Center, New York, et al., Department of Obstetrics and Gynecology, University of Texas Health Science Center at San Antonio, San Antonio ; The New England Journal of Medicine, vol. 343, n° 316 (2000), p. 1134-1138

    NB : Les auteurs ont tout de même eu la prudence de ne pas inclure les patientes recevant ce traitement avant 11SA. Ces substances sont capables de traverser le placenta et même si la littérature décrit des effets tératogènes aux sulfamides surtout pour des doses importantes il n'a pas été démontré qu'il puisse exister un seuil de toxicité et que les doses utilisées en thérapeutique courante soient sans danger.

    BIAM (http://www2.biam2.org/www/Sub2258.html)
    1.TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL
    Chez des rate recevant des doses considérables de sulfamides hypoglycémiants, sans rapport avec les doses thérapeutiques.
    2.TERATOGENICITE
    L'exposition durant le premier trimestre de la grossesse pourrait être à l'origine de diverses malformations graves : - Lancet 1991;338:866-869.
    3.HYPOGLYCEMIE NEONATALE
    Risque d'hypoglycémie néonatale sévère par stimulation excessive des cellules bêta de Langerhans du foetus lors de l'administration à la mère, en fin de grossesse, de sulfamides hypoglycémiants.
  • Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente