Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Quel bêta-bloquant choisir en cours de grossesse ?
Source

Mise à jour : 9 juillet 2007

Dans l’hypertension artérielle (Voir HTA et Grossesse )
On choisira de préférence, quel que soit le terme de la grossesse, le labétalol (Trandate ®) bêta-bloquant le mieux connu en cours de grossesse et de plus compatible avec l’allaitement.
Si le labétalol (Trandate®) ne convient pas, l’oxprénolol (Trasicor®) pourra être utilisé en cours de grossesse. Il est également compatible avec l’allaitement.

Si ces options ne sont pas adaptées, l’utilisation des bêta-bloquants suivants est envisageable quel que soit le terme de la grossesse (cliquez sur chaque bêta-bloquant pour voir les détails) : l’acébutolol (Sectral ®)

l’aténolol (Ténormine ®) en surveillant la croissance fœtale
le bétaxolol (Kerlone ®) le bisoprolol (Détensie l®)
le cartéolol (Mikelan ®)
le céliprolol (Célectol ®)
le métoprolol (Lopressor ®)
le nadolol (Corgard ®)
le nébivolol (Témérit ®)
le pindolol (Visken ®)
le propranolol (Avlocardyl ®) en particulier si la patiente envisage d’allaiter
le tertatolol (Artex ®)
le timolol (Timacor ®)

Si le bêta-bloquant, quel qu’il soit, est poursuivi jusqu’à l’accouchement, en informer l’équipe de la maternité pour lui permettre d’adapter la surveillance du nouveau-né (fréquence cardiaque et glycémie, cf. Effets néonatals des bêta-bloquants ).
Dans la migraine Voir Grossesse et migraine)
Le métoprolol (Lopressor ®) et le propranolol (Avlocardyl ®) peuvent être utilisés quel que soit le terme de la grossesse.
Cependant, si la patiente envisage d’allaiter, on préfèrera le propranolol (Avlocardyl®), compatible avec l’allaitement.

Si le bêta-bloquant, quel qu’il soit, est poursuivi jusqu’à l’accouchement, en informer l’équipe de la maternité pour lui permettre d’adapter la surveillance du nouveau-né (fréquence cardiaque et glycémie, cf. Effets néonatals des bêta-bloquants ).
Dans le glaucome et l’hypertonie intraoculaire
Le timolol (Timoptol ®, Nyogel ®), le bétaxolol (Betoptic ®) et le cartéolol (Cartéol ®) peuvent être utilisés quel que soit le terme de la grossesse
On choisira si possible une spécialité ophtalmique « gel » ou « LP » qui minimise l’exposition systémique par rapport aux collyres « simples ».
En cas d’utilisation d’un collyre « simple », l’absorption systémique peut être réduite en comprimant l’angle interne de l’œil immédiatement après l’instillation.
Cependant, si la patiente envisage d’allaiter, on préfèrera le timolol (Timoptol®, Nyogel®), compatible avec l’allaitement.
Si le bêta-bloquant, quel qu’il soit, est poursuivi jusqu’à l’accouchement, en informer l’équipe de la maternité pour lui permettre d’adapter la surveillance du nouveau-né (fréquence cardiaque et glycémie, cf. Effets néonatals des bêta-bloquants ).
ETAT DES CONNAISSANCES

Aspect malformatif
Les données publiées chez les femmes exposées au 1er trimestre sont dans l’ensemble assez peu nombreuses, mais aucun effet malformatif particulier n’est retenu à ce jour pour les bêta-bloquants.

Aspect fœtal et néonatal
Selon les molécules, les données publiées chez les femmes exposées aux 2ème et/ou 3ème trimestres vont de très nombreuses (labétalol Trandate ®) à inexistantes (cartéolol Mikelan ® ; tertatolol Artex ® ; nébivolol Témérit ®).
Des effets néonatals sont décrits d’une manière générale avec les bêta-bloquants [Lien] . Ils sont susceptibles de survenir même en cas d’exposition à une molécule pour laquelle il n’y a pas de données publiées, ainsi que lors de l’utilisation par voie oculaire.

Esculape

A la suite d'une mort foetale inexpliquée à quelques jours du terme d'une grossesse sans aucun problème, une échographie "parfaite"48 heures avant pour une patinte sous propanolol pour migraine, le Dr Catherine Vauzelle du CRAT avait aimablement répondu à mon interrogation : Avlocardyl° (propranolol) et mort foetale in utero (MFIU). [Lire] 16/05/2007
.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente