Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Grossesse et bactiuries asymptomatiques
La Revue Prescrire : Numéro 309, juillet 2009

Chez les femmes enceintes, la présence de bactéries dans les urines (bactériurie) sans symptôme d’accompagnement (asymptomatique) est fréquente. Une bactériurie se définit comme la présence d’au moins 100 000 bactéries par millilitre dans des urines prélevées dans de bonnes conditions d’hygiène. L’examen cytobactériologique des urines (ECBU) avec culture est l’examen diagnostique de référence.

En l’absence de traitement, les bactériuries sont susceptibles de se compliquer d’une infection du rein (pyélonéphrite). Elles sont un facteur de prématurité et de retard de croissance de l’enfant à naître.

Dans son numéro de juillet, Prescrire analyse l’actualisation des recommandations officielles des États-Unis dans ce domaine. Cette actualisation est basée sur un essai comparant traitement antibiotique et placebo chez 2 302 femmes enceintes ayant une bactériurie asymptomatique. Chez les femmes traitées par antibiotique, la fréquence des pyélonéphrites a été significativement réduite, ainsi que la fréquence des naissances d’enfants de faible poids, sans toutefois d’effet apparent sur la fréquence des accouchements prématurés.

En pratique, chez les femmes enceintes, mieux vaut rechercher systématiquement une bactériurie asymptomatique par un examen cytobactériologique des urines (ECBU), au moins une fois en début de grossesse. Et si une bactériurie est présente, il est utile de la traiter.

©LRP
.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente