Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente
Contraception
Avoir ses règles moins souvent

Peut-on envisager l'aménorrhée de confort pendant plusieurs mois ?

11/2015

Les règles visent à éliminer la couche superficielle de l’endomètre sécrétoire afin de préparer une nouvelle nidation. Elles n’ont d’utilité que dans une optique reproductive, a rappelé Christian Jamin (Paris). Les hémorragies de privation obtenues lors de la prise d’œstroprogestatifs en discontinu n’ont qu’un intérêt psychologique.

Hors grossesse l’aménorrhée peut être soit causée par une absence d’œstrogènes et de progestérone (comme à la ménopause) avec mise en sommeil de l’endomètre et de la vascularisation soit s’il n’y a pas de privation progestative (l’endomètre ne prolifère pas mais les vaisseaux oui). Ainsi la prise de progestatifs en continu permet d’obtenir une aménorrhée normoestrogénique mais n’empêchera pas les saignements, en raison de leurs effets vasculaires.

Ce qui existait déjà

Contraception oestroprogestative classique sans règles

En cas de contraction oestroprogestative classique, nous avons tous régulièrement proposé à nos patientes dont les règles "tombent mal" (mariage, examen, sortie ou compétition sportive) d'enchainer deux ou trois plaquettes de pilules classiques.
La prise en charge de migraines cataméniales peut également bénéficier de cette méthode en notant toutefois que la migraine peut être un contre-indication à la contraception oestroprogestative classique.

Contraception progestative sans règles

« Les contraceptifs sans œstrogènes provoquent toutefois, dans plus de 50 % des cas, une oligo-aménorrhée pouvant évoluer vers l'amenorhée totale.
Il s’agit des progesterones comme le désogestrel (Cerazette, Clareal, etc..); des implants contraceptifs ; des dispositifs intra-utérins (DIU) à la progestérone (Mirena avec le temps (70 % d’oligo- ou d’aménorrhée au cours des deux premières années, en faisant un traitement efficace des ménorragies fonctionnelles).

Les nouveaux contraceptifs à cycles prolongés

    Aux États-Unis, en 2015 il existe déjà trois formulations de ce type :
  • Seasonale depuis 2003 (84 comprimés associant EE 30 mcg/LNG 150 mcg suivis de sept jours de placebo),
    Cette formule associant E 30 mcg Levonorgestrel 150 mcg correspond à 4 plaquettes de Minidril . Ludeal - Zikiale

  • Seasonique depuis 2006 (84 jours EE 30 mcg/LNG 150 mcg puis sept jours EE 10 mcg)
    Cette formule associant EE 30 mcg Levonorgestrel 150 mcg correspond à 4 plaquettes de Minidril . Ludeal - Zikiale puis 7 jours à 10 mcg EE dont la pertinence n'est pas évidente...
    Seasonique a reçu une AMM européenne et elle est désormais commercialisée en France. Elle permet d'obtenir 4 hémorragies de privation par an au lieu de 13 mais n'est pas remboursée par la CGSS

  • Lybrel depuis 2007 (365 jours EE 20 mcg/LNG 90 mcg).
    Cette formule EE 20 mcg/LNG 90 mcg) est très proche de EE 20 mcg, Levonorgestrel 100 mcg : Leeloo - Lovavulo
Au total, face à la volonté des femmes, POP, implants, DIU à la progestérone ou pilule à action prolongée : les contraceptions avec un minimum d’hémorragies de privation ne demandent qu’à se développer.

D’après les symposia organisés l’un par TEVA l’autre par MSD. (1) Coutinho E, Segal S. Is Menstruation Obsolete?

Voir également !
.
Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente