Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
La bartholinite
.

SEMIOLOGIE
Fièvre inconstante.. Douleurs vulvaires< unilatérales, d'intensité croissante
Tuméfaction très inflammatoire (type furoncle)qui déforme le tiers postérieur de la grande lèvre.Elle est distendue, fluctuante et très douloureuse
L'évolution vers la collection suppurée est rapide
Adénopathies inguinales. .
La bartholinite peut s'accompagner d'une cervico-vaginite

ETIOLOGIE
Les micro-organismes responsables peuvent être Neisseiria gonorrhoeae et/ou Chlamydia trachomatis, mais le plus souvent aucun germe n’est identifié.

TRAITEMENT
  • Au stade d’inflammation simple, un traitement antibiotique est instauré à visée anti-Chlamydia et/ou antigonocoque
    ---- Association amoxicilline + acide clavulanique (500 mg/63,5 mg trois fois/jour pendant 8 jours) et doxycycline (200 mg/jour 15 jours),
    ---- Ceftriaxone (une injection intramusculaire unique) suivie de doxycycline (200 mg/jour 15 jours)

  • Au stade de collection, on réalise en urgence une évacuation complète de la collection purulente par incision dans le sillon nympho-hyménéal.

  • En cas de récidive, l’exérèse complète de la glande est réalisée en milieu spécialisé.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente