Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Quel est le pronostic des patients âgés, hospitalisés et atteints de dépression ?
Robert C. Baldwin Central Manchester Health Care NHS - EBM Journal.

15 à 20 % des patients âgés hospitalisés dans les services de médecine présentent une dépression notable mais
---- Le recouvrement partiel des symptômes psychiatriques et médicaux complique l'évaluation psychiatrique,
---- les cliniciens disposent de peu de repères pour choisir le traitement optimal.

Il s'agit en effet d'un groupe de sujets où les recherches cliniques sont difficiles à conduire. et les taux d'abandons sont habituellement de 50 % environ dans les études de ce type.
Les études soulignent constamment les mauvais taux de dépistage et de traitement de la dépression..

Un résultat frappant a été mis en évidence : l'évolution est mauvaise, 1 patient sur 5 seulement est amélioré ou guéri. Ce résultat est analogue à ceux des études communautaires de sujets âgés déprimés, mais largement plus mauvais que ceux du traitement des patients par des psychiatres.

Cette opinion est renforcée par une étude récente où la fluoxétine a été comparée à un placebo pendant 8 semaines chez des patients âgés souffrant de pathologies médicales
Bien que les études présentent plusieurs défauts, elles délivrent un message clair : un dépistage et un traitement actifs de la dépression peuvent considérablement améliorer l'évolution globale.
Les états comorbides de ces patients rendent leur traitement particulièrement difficile, mais le nombre d'antidépresseurs actuellement disponibles devrait permettre de prescrire à la majorité des sujets âgés déprimés, quelle que soit leur fragilité, un produit qu'ils peuvent correctement tolérer.

Voir également : La dépression du sujet agé
Voir également : La douleur chez le sujet agé