Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Le diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer
Source par aimable autorisation de l'auteur

Juillet 2008

Un récent article publié dans la presse nationale quotidienne attire à nouveau l’attention du grand public sur le dépistage de la maladie d’Alzheimer. Les anomalies de volume de l’hippocampe considérées comme caractéristiques de cette maladie pourraient en raison de l’utilisation de nouvelles technique être rapidement mises en évidence par une imagerie en résonance magnétique.

A l’heure où se met en place le plan Alzheimer, cette nouvelle sera accueillie avec satisfaction par toutes les personnes âgées (et plus encore par leur entourage) qui, en raison de l’apparition de troubles de la mémoire, banalement liés au vieillissement, redoutent le développement de cette maladie.

Mais un diagnostic précoce n’a de sens que si l’annonce particulièrement angoissante de cette maladie à un sujet en bonne santé conduit à un thérapeutique efficace ce qui n’est pas encore le cas.

Les traitements actuels s’ils peuvent, discrètement parfois, améliorer des test cognitifs, n’améliorent pas de manière significative, l’état fonctionnel des malades et leur qualité de vie, sachant aussi qu’ils ne retardent pas leur institutionnalisation qu’ils ont des effets secondaires et des interactions, la prise en charge de nouveaux malades n’est pas pour le NHS (National Health Service) justifiée.

Texte complet : [Lien]
.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente