Obésité : inquiétudes autour de la chirurgie...
Source : Le Quotidien du Médecin, 2 avril 2002

La chirurgie de l'obésité s'attire les foudres de l'assurance-maladie. Un patient sur deux souffrirait en effet de complications, et un sur cinq serait réopéré !
Ces proportions ahurissantes ressortent d'une étude coordonnée par le Dr Brigitte Fois, médecin-conseil de la Caisse régionale Rhône-Alpes. A l'en croire, " depuis 1995, nous sommes dans l'expérimentation sauvage ".

Avec son équipe, elle a suivi 149 patients opérés par anneau de gastroplastie, une technique qui vise à réduire le volume de l'estomac pour avancer la sensation de satiété. Au total, 43% de ces malades ont présenté des complications. Lesquelles ont entraîné une nouvelle intervention chez 19,5% d'entre eux...

Et ce n'est pas tout. D'après un autre travail effectué à partir de 483 dossiers de gastroplastie, Brigitte Fois a découvert que 23% des malades ont été opérés " hors des indications médicales " ! Dans les trois quarts des cas le dossier médical ne comportait aucune trace de prise en charge médicale antérieure !

Or comme le rappelait l'an passé, l'Agence nationale d'Accréditation et d'Evaluation en Santé (ANAES), ces interventions ne doivent être proposées qu'à des patients dont l'indice de masse corporel (IMC) est supérieur à 35. Et dont la prise en charge médicale pluridisciplinaire s'est soldée par des échecs...

Bref, voici autant de bonnes raisons pour s'interroger " sur la pertinence de cette chirurgie et sur son intérêt en termes de santé publique "...

Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente