MIGRAINE et SARTANS
Etminan M et coll. : "Efficacy of angiotensin II receptor antagonists in preventing headaches : a systematic overview and meta-analysis." Am J Med 2002; 112: 642-646

La prévention des crises migraineuses repose de plus en plus sur des médicaments à visée cardio-vasculaire, qu’il s’agisse des bêta-bloquants, des inhibiteurs calciques ou encore, plus récemment, des inhibiteurs de l’enzyme de conversion.

Les antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II (ARAII) semblent à cet égard prometteurs, car, dans certaines études contrôlées, il a été suggéré que l’incidence des céphalées étaient moindre sous ce type de traitement que sous placebo. Une revue systématique de la littérature internationale, effectuée à partir de MEDLINE, d’EMBASE et de la Cochrane Library, semble conforter cette hypothèse.

27 études randomisées, menées à double insu contre placebo, ont été sélectionnées pour une méta-analyse. Le nombre de sujets inclus dans ces études est de 12110.
Cette méta-analyse plaide en faveur de l’efficacité des ARAII dans le traitement préventif des céphalées, mais les mécanismes de cet effet bénéfique sont, pour l’instant, inconnus. De plus, il n’est pas possible, à partir de ces données, de définir le type des céphalées qui réagissent le plus favorablement à ces médicaments. Des études randomisées sont donc nécessaires pour confirmer ces résultats encourageants.

Voir également Traitement et prophylaxie de la migraine
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente