Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Harcèlement moral au travail
Source : Institut National de Recherche et de Sécurité - www.inrs.fr

Le harcèlement moral au travail peut être défini comme un ensemble de conduites et de pratiques visant à "dégrader de façon délibérée des conditions de travail" d'un salarié, ou d'un groupe de salariés. Elles se caractérisent par la systématisation, la durée et la répétition d'atteintes à la personnalité par tout moyen relatif aux relations, à l'organisation, aux contenus des tâches, aux outils ou aux conditions de travail, en les détournant de leur finalité, manifestant ainsi une intention de nuire, voire de détruire.

LES SIGNES D'APPEL
  • La peur d'aller au travail est le signe qui doit alerter
  • Troubles digestifs éventuellement avec une variation pondérale importante
  • Troubles gynécologiques pour 60% des femmes moralement harcelées. Les femmes de 40-55 ans seules avec des enfants constituent la population la plus vulnérable
  • Dépression
  • La névrose traumatique caractérisée par des signes végétatifs, des attaques d'angoisse, des cauchemars avec insomnie
  • Le harcèlement moral a toujours existé en milieu de travail. Ce n'est pas une pratique nouvelle, mais sa dénomination est toute récente. Désigné aussi sous le terme de psychoterreur ou "mobbing", il peut prendre des formes diverses :
  • Refus de toute communication
  • Absence de consignes ou consignes contradictoires
  • Privation de travail ou surcroît de travail
  • Tâches dépourvues de sens ou missions au-dessus des compétences
  • La "mise au placard", conditions de travail dégradantes
  • Critiques incessantes, sarcasmes répétés
  • Brimades, humiliations
  • Propos calomnieux, insultes, menaces.
  • Une absence de soutien ou de reconnaissance, de la part de la hiérarchie ou des collègues, est un des facteurs aggravants des effets du harcèlement moral au travail.

    Différentes études montrent que ces pratiques se sont intensifiées ces dernières années. La situation de l'emploi empêche la victime de fuir la situation en allant travailler ailleurs. La faiblesse des structures de défenses collectives et les pressions à la productivité concourent à exacerber le problème. Les conséquences pour les salariés qui en sont victimes sont des troubles psychosomatiques, des dépressions pouvant aller jusqu'au suicide.

    Voir également : Le harcelement moral est défini comme une destruction psychique, voire physique (par suicide) d'un salarié au moyen de tous actes tendant à rendre les conditions de travail intenables.[Lire]

    Pour en savoir plus : une synthèse de l'information disponible sur le sujet.
    http://www.inrs.fr/dossiers/harcelement_moral.htm ou ICI en cas d'echec
    .
    Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente