Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Tous les textes - FMC
Sommaire général
Page précédente
ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL
Prévention et facteurs de risques


Accident ischémique transitoire - AIT
L'AIT est un syndrome de menace pour le cerveau et doit être rapidement exploré. Sa prise en charge est une urgence car il annonce un AVC dans un délai imprévisible [Lire]
Il relève ensuite des mêmes mesures de prévention secondaire qu'un AVC [Lire]





Voir également AVC : conduite en urgence

Avec une incidence de 150/100 000, l'AVC est la 3ème cause de mortalité tous âges confondus.
Aprés 65 ans, il est responsable de 12 % de la mortalité.
Outre une mortalité immédiate élevée (10%), 40 à 50 %% décédent dans l'année d'un infarctus ou d'une récidive d'AVC.
les AVC par les séquelles souvent invalidantes : 33 % des patients ne sont pas autonomes et 20 % ne peuvent pas retourner à leur domicile.
Les AVC représentent donc un problèmle de santé important.

La prévention primaire est donc essentielle et la cible principale demeure l'HTA retrouvée dans plus de 50 % des accidents.
Il fait également noter l'importance du diagnostic et du suivie des AIT (accident ischémique transitoire) qui augmente par un facteur 10 à 16 le risque d'un AVC dans les années qui suivent.

PREVENTION PRIMAIRE : LES MOYENS
La moitié des AVC pourraient être évités par l'adoption de mesures préventives qui sont l'essentiel de la thérapie d'aujourd'hui.
    Ces mesures préventives sont :
  • Contrôler et prévenir le diabète.
  • Contrôler le taux de cholestérol.
  • Diminuer le tabagisme.
  • Contrôler l'hypertension artérielle.
  • Controler les arythmies cardiaques et en particulier la fibrillation auriculaire [Lire]
  • CONTROLER LA TENSION ARTERIELLE

    LES IEC Avec les IEC, « près de 70% de l'effet protecteur vasculaire de ces substances n'est pas imputable à la réduction de la tension artérielle », a précisé le Professeur Helmut Drexler, École de Médecine, Hanovre, lors d'un symposium satellite des laboratoires Parke-Davis organisé lors des 72nd Scientific Sessions of the American Heart Association. Ce n'est pas la forme circulante de l'enzyme de conversion de l'angiotensine qu'il importe d'inhiber, mais bien sa fraction tissulaire.

    ETUDE LIFE (LOSARTAN)
    En 2002, le lozartan (Cozaar °) a démontré qu'il était supérieur de 25 % à l'aténolol (bêtabloquant de référence) - à contrôle tensionnel équivalent - pour la prévention des AVC chez les hypertendus avec une HVG, le plus souvent en association avec un diurétique thiazidique (ASMR de niveau II [Lire] pour cette donnée)

    EN CONSTRUCTION....

    PREVENTION SECONDAIRE
  • .
    Accueil
    Recherche
    Nouveautés
    Email webmaster
    Tous les textes - FMC
    Sommaire général
    Page précédente