Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
SPLENECTOMISES - CAT

On estime que 250 000 français ont subi une ablation de la rate. Pour ces patients, le risque d'infections sévères est important.


EN PRATIQUE

  • Ils doivent être porteur d'une carte indiquant la splénectomie et doivent être sensibilisé au risque infectieux
  • Toute infection doit être énergiquement traitée et l'hospitalisation est licite si la fièvre persiste.
    PYOSTACINE, AUGMENTION/CIFLOX, ROCEPHINE seront privilégiés en première intention.
  • VACCINS : Haemophilus ( HibEST ou ActHIB), Menincogocoque A + C, PNEUMO 23
  • Le paludisme représente un danger vital. La prophylaxie doit être particulièrement recommandée et adaptée au pays visité.
    Le trt présomptif par la quinine voire le rapatriement sanitaire sont licites.
  • Certains auteurs ont recommandé une antibio-prophylaxie à vie par une penicilline orale

    Pour en savoir plus :
    Recommandations pour la prévention et le traitement des infections chez les patients splénectomisés ou souffrant d’une rate non fonctionnelle Article de D. Genné[Lire] ou Copie locale

    MAJ 06/2008
    De l´utilité d´un dépistage de l´hypertension pulmonaire chez les patients splénectomisés
    Source : http://www.egora.fr
    D. Bonderman, et coll. Am J Respir Crit Care Med 2008 ; A258S. Communication lors du congrès de l´ATS 2008. Dr Olivier Sanchez

    Dans le cadre d´un programme de dépistage de l´hypertension pulmonaire (HTP) à l´université de Vienne, 1 100 médecins généralistes et spécialistes en médecine interne à Vienne et en Basse Autriche ont été invités à référer les patients au moins un an après une splénectomie.
    Le dépistage était effectué par échocardiographie Doppler. En cas de pression artérielle pulmonaire systolique > 40mmHg et en l´absence de dysfonction ventriculaire ou valvulaire gauche, un cathétérisme cardiaque droit était réalisé.

    Entre les novembre 2006 et octobre 2007, 91 patients ont été dépistés (50 hommes). L´âge moyen était de 52.6+/-14.2 ans. Le délai médian depuis la splénectomie était de 143 mois. Les causes de splénectomie étaient un traumatisme (n=39), des désordres hématologiques (n=18), des complications chirurgicales (n=18) et autres (n=16). Une hypertension pulmonaire post-embolique a été nouvellement diagnostiquée chez 4 patients (4,4%) dyspnéiques à l´effort.

    Ces données suggèrent qu´un dépistage de l´HTP échocardiographique est utile après splénectomie, particulièrement chez les patients avec une dyspnée inexpliquée.
  • Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente