Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Le rétrécissement aortique. RA
Synthèse
Le RA a 3 origines possibles:
--- Congénital
--- Rhumatismal
--- Dégénératif par calcification lente des valves.

  • Semiologie
    La symptomatologie domine à l'effort : dyspnée, angor, syncope
  • Auscultation :
    Souffle mésosystolique rude, rapeux, erratique avec extinction de B2..
    Maximum au deuxième espace intercostal droit.
    Irradiant dans les carotides et vers la pointe du coeur
  • Radiographie :
    Hypertrophie ventriculaire gauche
    Dilatation de l'aorte sus-sigmoïdienne. Calcifications aortiques
  • Electrocardiogramme Exemples d'ECG :
    Hypertrophie ventriculaire gauche, aspect de surcharge systolique.
    +/- Bloc de branche gauche,
    +/- Allongement de PR.
  • Bilan
    Echocardiogramme
    Cathétérisme cardiaque : La mesure du gradient valvulaire aortique (différence entre la pression systolique ventriculaire gauche et la pression systolique aortique) est l'examen clé pour prendre la décision chirurgicale (Gradient > 50 mmHg)
    La coronarographie est systématique après 40 ans.
  • Traitement
    Aucun traitement médical du RA mais seulement de ses complications : angor, IC congestive, ...
    Le traitement est chirurgical par remplacement de la valve doit être proposé dès que le rétrécissement aortique est serré : ouverture des valves < 8 mm, gradient > 50 mmHg, et ce d'autant plus qu'il existe des troubles fonctionnels d'effort : dyspnée, angor, syncopes.
    Il ne faut pas attendre le stade d'insuffisance cardiaque.
  • Pour en savoir bien plus : http://www.med.univ-rennes1.fr/galesne/cardio/retrecissement_aortique.htm ( Pr. Pony - Département de cardiologie et maladies vasculaires - CHU de Rennes, 2 rue Henri Le Guilloux, 35033 Rennes Cedex )
    Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente