Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
PURPURAS
Source : Voir les liens dans le texte
Un Purpura ets toujours une situation à risque , en particulier chez l'enfant


Chez l'enfant, tout purpura fébrile doit en premier lieu et jusqu'à preuve du contraire, être considéré comme signe d'une infection à méningocoque ( sépticémie avec ou sans méningite) et nécéssite donc une hopitalisation immédiate et une injection d'antibiotique :
LA CONDUITE IMMEDIATE A TENIR EN CAS DE SUSPICION CLINIQUE DE PURPURA FULMINANS ET SUR LA DEFINITION DES CAS DE MENINGITE A MENINGOCOQUE ET DE MENINGOCOCCEMIE DANS L'ENTOURAGE DESQUELS UNE PROPHYLAXIE DOIT ETRE ENVISAGEE ET QUI DOIVENT ETRE NOTIFIES A L'AUTORITE SANITAIRE [Lire]

Un purpura fébrile peut également être révélateur d'une leucémie aigue
Le contexte clinique, l'âge, la prise de médicaments à risque vont comme toujours être essentiels.

SEMIOLOGIE
Extravasation de sang dans le derme et l'hypoderme : 3 aspects cliniques.
---- Pétéchies : touches bleues violacées punctiformes pouvant aller jusqu'à 2-3 mm de diamètre et de siège variable.
---- Vibices : stries linéaires aux plis de flexion.
---- Hématomes : saignements plus importants.
Caractère essentiel des purpuras : ne s'effacent pas à la vitropression ou à l'étirement de la peau

BILAN BIOLOGIQUE
---- NFS + plaquettes
---- TP, TCK, TS (Bilan de l' Hémostase).
---- Etiologique en fonction du contexte

PURPURAS VASCULAIRES (non thrombopéniques).
  • Purpura infectieux (Méningocoque+++, E coli, Viroses (++ arbovirose type fièvre jaune, leptospirose, etc...)
  • Endocardite d'Osler
  • Purpura aigu allergique (il est associé à des éléments urticariens).
  • Purpura inflammatoire/immunoallergique : Purpura rhumatoïde
  • Purpuras hyperglobulinémiques dits de " Waldenström"
  • Purpura sénile
  • Fragillité capillaire
  • Pour en savoir plus : Pupuras vasculaires ( Univ-Rennes1.fr)

    PURPURA THROMBOPENIQUE
  • Thrombopénie périphérique ( Univ-Rennes1.fr)
  • Thrombopénie centrale ( Univ-Rennes1.fr)
  • Voir également : Les Thrombopénies
  • Purpura thrombopénique idiopatique ou auto-immun
    ( Univ-Rennes1.fr) Voir MAJ traitement 09/2003 [Lire infra]
  • Saap
  • PURPURA THROMBOPATIQUES (Taux plaquettaire normal)
    TS très augmenté : maladies de l'agrégation plaquettaire

  • Thrombasthénie de Glanzmann
    ---- Apparition précoce du purpura : dans les 1ères semaines de vie.
    ---- Accidents hémorragiques : Possibles dans l'enfance mais diminuent après la puberté.
    ---- NFS normal, TS allongé.
    ---- Pas d'agrégation ni d'agglutination plaquettaire.
  • Thrombopathies acquises
    ---- Iatrogènes : Aspirine +++, TICLID*, Persantine*, etc....
    ---- Infectieux ???
    Thrombasthénie de Glanzmann Thrombopathies acquises (Unversité de Rennes)


  • Purpura thrombopénique auto-immun : la dexaméthasone en traitement initial
    Source: N Engl J Med 2003; 349:831-836 - 09/2003
    Le traitement du purpura thrombopénique auto-immun avec une forte dose de dexaméthasone sur quelques jours permet une réponse positive et durable chez la moitié des patients environ.
    L’efficacité d’un traitement à base de fortes doses de dexaméthasone est discutée depuis plusieurs années. Un essai publié dans le NEJM du 28 août montre désormais son utilité pour le traitement d’attaque du purpura thrombopénique auto-immun ou purpura thrombopénique idiopathique (PTI).
    Cet essai a évalué l’efficacité d’un cycle de forte dose de dexaméthasone (40 mg par jour) sur quatre jours dans le traitement initial du PTI. Au total, 125 nouveaux patients consécutifs sont entrés dans l’étude.
    Une réponse positive d’emblée a été observée chez 106 patients. Pour la moitié d’entre eux, cette réponse était durable et encore visible deux à cinq ans après. Par ailleurs, le traitement a été bien toléré, sans effet secondaire jugé important.

    Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente